pistonudos.com

Reverrons-nous un jour des voitures avec le logo Saab ?


NEVS a une usine de production en construction en Chine qui devrait être capable de fabriquer 200 000 voitures par an, tout en s'appuyant sur ce qui reste du réseau de vente et de distribution de Saab.

Mais cela nous donne-t-il l'espoir de revoir des voitures avec le logo Saab sur la calandre ? Eh bien, quoi qu'ils vous disent, aujourd'hui cette possibilité est plus éloignée que jamais.

Le mauvais traitement d'une marque est une chose qu'aucune industrie ne peut se permettre. Sachant cela, Saab AB, l'armurier et le constructeur d'avions de chasse suédois, avait un atout dans sa manche lors des négociations pour la vente de ce qui restait de Saab à un nouveau propriétaire.


Saab AB est propriétaire du nom de marque Saab pour vendre des voitures, et a décidé de subordonner la licence d'utilisation et d'exploitation du nom à la condition que le nouveau propriétaire, NEVS en l'occurrence, ne se déclare pas en faillite. Si c'était le cas, la licence de Saab AB pour utiliser le nom commercial expirerait.

Et c'est ainsi que les choses se sont passées, pour la énième fois. La société mère de Saab en tant que constructeur automobile a fait faillite et a suspendu la production de la 9-3 peu après son redémarrage. Saab AB a retiré, comme elle l'avait menacé, la licence, et NEVS s'est retrouvée sans possibilité de nommer ses futures voitures Saab.

NEVS continue à affirmer que, s'il résout le problème financier et relance la production de voitures en Suède, il n'aura aucun mal à convaincre Saab AB de lui accorder une licence. Mais cet aspect, qui semblait certain lorsque NEVS a cessé de fabriquer des voitures, a été édulcoré au fil des mois.


Interrogés à ce sujet, les dirigeants de Saab AB ont assuré qu'ils n'avaient pas l'intention de rendre la licence à NEVS "comme ça", et qu'il leur faudrait un plan de relance de la marque solide et financièrement bien soutenu pour rendre la marque. Cela nous semble raisonnable, car tant de relances infructueuses et la tentative de vendre un produit clairement obsolète comme la 9-3 dans un segment de marché extrêmement compétitif et en déclin (le segment D) ont beaucoup nui à la perception globale de ce qu'est Saab.


Donc, soit NEVS met en place un plan sérieux et le réalise vraiment, soit nous finirons par voir quelque chose de similaire à Roewe comme successeur de Rover....

Ajouter un commentaire de Reverrons-nous un jour des voitures avec le logo Saab ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.