Que diriez-vous d'un MX-5 Coupé en tant que Mazda Sports Car Concept ?

La présence de la Cosmo Sport sur le stand Mazda fait logiquement penser à un concept car animé par un moteur rotatif. Mazda, qui n'a pas eu de moteur Wankel dans sa gamme depuis la RX-8, s'efforce toujours de faire du moteur à piston rotatif une proposition pertinente dans sa gamme. Alors oui, il est logique qu'il s'agisse de l'évocation d'un grand coupé à moteur Wankel, que certains ont déjà surnommé la RX-9.

Honnêtement, il serait très audacieux de ma part de faire des prédictions sur ce qui sera ou ne sera pas le concept-car Mazda pour le salon de l'automobile de Tokyo de cette année. Ce que je peux dire avec certitude, c'est que dès que nous verrons la "RX-9", tout le monde en voudra une et Mazda nous dira : "C'est juste un concept". C'est alors que je me suis souvenu de la "manie" de Mazda de présenter des concept-cars avec une carrosserie de coupé basée sur la MX-5 et, à de très rares exceptions près, de ne pas les mettre en vente. Sans essayer de deviner à quoi ressemblera la "RX-9", ce que je vous propose est une petite revue des coupés MX-5 de la marque.


Dans le numéro spécial que nous avons consacré à Mazda cet été, vous avez vu que l'idée d'un coupé MX-5 a été envisagée dès la genèse de la voiture, bien qu'ils aient finalement opté pour une version roadster classique et actualisée. Mais même après son dévoilement au salon de Chicago en 1989, les studios de design de Mazda en Californie et au Japon ont continué à étudier l'idée d'un coupé MX-5 développé sur la base du roadster MX-5. Les propositions des deux studios n'ont jamais été montrées en public, bien que la proposition du studio californien ait vu le jour en 1992 sous la forme du Mazda M Coupé Concept.


Avec son toit à double bosse, semblable à celui d'un Zagato, et ses roues à double bras, le Coupé M semblait prêt à être commercialisé. Mais ce n'est pas le cas, elle a été présentée à quelques expositions, a fait l'objet d'un article dans quelques magazines et a été exposée au musée Mazda. Quant aux équipes de création, elles ont poursuivi le développement de la deuxième génération de la MX-5. Mais Mazda n'avait pas abandonné l'idée d'une MX-5 fermée.

En 1998, la deuxième génération de MX-5 a été introduite. Quatre ans plus tard, au Tokyo Auto Salon (le salon du tuning, des performances et de la personnalisation en général), Mazda a dévoilé le coupé RS et la Cosmo 21.

Le RS Coupé était une nouvelle version réaliste d'un MX-5 Coupé, tandis que le Cosmo 21 était un show car. Le show car était sans aucun doute le plus spectaculaire. Sur la base d'une MX-5 NB, les designers avaient créé un hommage à la Cosmo Sport de 1967 : même carrosserie allongée, mêmes doubles feux arrière, phares avant carénés, etc. Même l'intérieur était une ode au style néo-rétro avec ses sièges baquets de style années 60, ses minuscules appuis-tête et sa sellerie à carreaux.

Le RS Coupé, quant à lui, cachait une proposition cohérente et prête à la production malgré l'apparente mise au point de la voiture. Sans les roues surbaissées de la couleur de la carrosserie, les masques de feux arrière et le pare-chocs avant bizarre, le RS Coupé était un MX-5 NB Coupé de "production".


Enfin, en 2003, Mazda a osé (à moitié) sortir une variante coupé de la MX-5 dont le toit n'est que de 10 kg plus lourd que celui du roadster. Nommé Roadster Coupé, ce coupé NB n'était disponible qu'au Japon. Le Roadster Coupé a repris le design du RS Coupé Concept, récupérant même le pare-chocs avant et les roues lowrider (dans certaines versions) ainsi que les masques des groupes optiques.

Elle était disponible en quatre niveaux de finition : le modèle de base avec son moteur 1,6 litre, la Type S avec le moteur 1,8 litre, la Type A inspirée de la course automobile et la Type E "de luxe". La Type E avait l'avant de la voiture en arrière. La Type E reprenait l'avant du RS Coupé Concept et était la seule de la gamme à être équipée d'une transmission automatique (associée au moteur 1,8 litre).

La plupart de la clientèle japonaise préférait cependant le Type S et le Type A. Ce dernier était le plus spectaculaire : extensions de passage de roue, spoiler arrière, pare-chocs avant spécifique, spoiler avant inférieur et les masques de phares susmentionnés.

Le Coupé Roadster Type A et le Type E ont été produits en séries limitées de 200 et 150 unités, respectivement.

En 2004, Mazda a réintroduit deux concept-cars basés sur le coupé MX-5 : le MX-5 TS, par Trial Sports, et le MazdaSpeed Coupé. La TS était une interprétation rétro du coupé et s'inspirait de l'Abarth des années 1960. Mazda n'a jamais hésité à s'inspirer des classiques européens, qu'il s'agisse de Lotus ou d'Abarth. Le MazdaSpeed Coupé, quant à lui, était une proposition destinée à présenter le catalogue de pièces hautes performances de MazdaSpeed basé sur le Type A du roadster MX-5 : kit de carrosserie, moteur turbo 1,8 litre, freins hautes performances, etc.


En 2008, sur la base de la troisième génération, Mazda abandonne l'idée d'un MX-5 Coupé en introduisant le MX-5 Roadster Coupé (il récupère le nom du coupé japonais de la génération précédente), c'est-à-dire le MX-5 à toit rigide rétractable, succombant ainsi à la mode des coupés-coupés de l'époque. Il est intéressant de noter que c'est l'époque des concept-cars basés sur la MX-5 avec des carrosseries radicalement ouvertes, comme la SuperLight (carrosserie speedster sans pare-brise et réinterprétation du Miata Speedster Concept de 1991) ou la MX-5 Spyder 2011 (un concept identique à la Porsche Boxster Spyder 2011).

Pour en revenir au Sports Car Concept de cette année, je ne peux m'empêcher de penser qu'étant née sous forme de roadster, la MX-5 ferait un excellent coupé, car la rigidité innée du roadster serait un atout indéniable pour le coupé. En fait, on parle d'une possible nouvelle MX-5 avec un toit rigide pour l'année prochaine (soit rétractable, soit de type coupé, de série ou en tant que concept car). Quant à savoir ce que sera réellement la "RX-9" et quel sera son avenir, les paris sont ouverts.



Ajouter un commentaire de Que diriez-vous d'un MX-5 Coupé en tant que Mazda Sports Car Concept ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.