pistonudos.com

Contact : Volkswagen Tiguan 2.0 TDI DSG 4Motion

Son prédécesseur, basé sur la Golf VI, a atteint une part de marché de 10,7 % en Espagne, dont moins de 10 % étaient vendus avec le pack tout-terrain. Cette fois, Volkswagen Espagne pense qu'elle obtiendra jusqu'à 30% des ventes de cette version, et l'écrasante majorité aura la configuration normale, pour aller sur la route. En fin de compte, c'est ce que la plupart des gens demandent, un SUV pour la conduite sur route, et presque tous sont commandés avec une traction avant.


Le Volkswagen Tiguan est le premier SUV de la marque à utiliser la plateforme MQB.

En principe, nous sommes face à un renouvellement complètement positif de la voiture : le nouveau design la rend plus habitable et plus apte au chargement, les moteurs sont plus efficaces, elle dispose de beaucoup plus de solutions technologiques, elle est plus confortable et ne recule pas en termes de capacité à quitter l'asphalte. S'il a des inconvénients, je n'en ai pas trouvé de suffisamment importants jusqu'à présent.

Une conception optimisée

Volkswagen applique les canons proportionnels autorisés par la plateforme MQB : elle est plus longue, plus large et plus basse, mais plus large. La longueur de la carrosserie a augmenté de 60 mm, mais l'empattement a augmenté de 77 mm en supprimant l'espace des porte-à-faux. En d'autres termes, les essieux sont plus éloignés et plus proches des extrémités. En termes d'espace intérieur, l'empattement accru se traduit par 30 mm pour les occupants arrière, et le meilleur coffre parmi les SUV de 4,65 mètres ou moins, devançant le Honda CR-V. Pour ceux qui ont besoin d'un 5+2 places, vous pouvez attendre l'année prochaine, il y aura une version plus grande.


La capacité de chargement avec les sièges arrière dans leur position la plus reculée est de 520 litres, mais vous pouvez gagner jusqu'à 615 litres. La banquette arrière dispose de deux zones de réglage longitudinal (jusqu'à 18 cm, auparavant 16 cm), et les sièges peuvent être rabattus dans un rapport 60:40 ou 40:20:40, selon la version. Le siège du passager avant peut également être rabattu si vous souhaitez transporter un objet très long. La capacité maximale est de 1 655 litres.

Les phares à LED sont de série sur la Highline, les autres utilisent le bi-xénon de série.

Vous pouvez avoir trois looks extérieurs : Onroad, Offroad et R-Line. Cette dernière est la plus sportive, mais la moins adaptée pour quitter le tarmac, avec des roues de 19 ou 20 pouces. Globalement, la gamme compte trois modèles de roues 17″ (dont deux avec enjoliveurs), deux 18″, deux 19″ et trois 20″. Sur la route, j'ai roulé avec des jantes Kapstadt (20″), et sur la piste 4×4 avec celles de Kingston (18″). Quant à la gamme de couleurs, elle est très riche, elle compte 14 nuances disponibles entre les couleurs unies, métalliques et nacrées.

L'intérieur du Tiguan nous offre un habitacle très orienté vers le conducteur, avec une posture de conduite plus élevée, mais elle n'est pas perçue comme très élevée. Les sièges ont été relevés de 8 cm par rapport au modèle précédent, et bien que le toit soit plus bas, l'habitabilité n'a pas été compromise. Les sièges arrière peuvent accueillir trois adultes, il y a beaucoup d'espace pour les jambes, et la largeur est suffisante pour qu'un non-anorexique puisse s'asseoir au milieu. En option, vous pouvez disposer d'une climatisation à trois zones, deux à l'avant et une à l'arrière.


Les sièges, très confortables, peuvent avoir huit revêtements différents, dont trois en cuir. Dans sa spécification supérieure, le siège du conducteur dispose de quatre réglages électriques et d'une fonction de massage, ainsi que du chauffage. Il dispose de multiples espaces pour déposer des objets, dont plusieurs sont recouverts de caoutchouc antidérapant, comme d'habitude dans cette marque. D'autres commodités sont la boîte à gants réfrigérée, le chargeur de téléphone portable inductif ou les plateaux arrière de type avion. On peut la considérer comme une alternative au Touran ou à la Golf SV.

J'ai trouvé l'habitacle très silencieux, même avec les roues de 20 pouces et les pneus Pirelli Scorpion Verde, en roulant à 200 km/h sur l'Autobahn. La présence d'air commence à se faire sentir à partir de 140 km/h, mais je mentirais si je disais qu'elle est gênante. Quant au niveau sonore du moteur diesel de 150 ch, très contenu en toutes circonstances, les TDI de la famille EA288 ne ressemblent même pas au blanc des yeux des injecteurs-pompes de la dernière décennie. En tant que voiture, peu de choses à critiquer, chapeau.

Large gamme de moteurs, jusqu'à 240 ch de puissance

Celui qui apprécie le Volkswagen Tiguan, peut le faire contre les modèles haut de gamme, car il offre plus de possibilités que le gros du SUV généraliste C. Les moteurs les plus simples sont le moteur 1,5 litre 1,0 litre. Les moteurs les plus simples sont le 1.4 TSI (125 ch) et le 2.0 TDI (115 ch), qui sont toujours proposés avec une traction avant. Dans la SEAT Ateca, les moteurs de base sont un 1.0 TSI à trois cylindres et un 1.6 TDI avec des puissances similaires, qui sont plus serrées. Dans l'étape intermédiaire a deux moteurs 1.4 TSI et 2.0 TDI avec 150 ch de puissance.


En ce qui concerne le haut de gamme, vous pouvez disposer de deux moteurs 2.0 TSI de 180 et 220 ch, ainsi que du 2.0 TDI de 190 et 240 ch. Les plus puissants sont équipés de série de la transmission intégrale et de la boîte automatique DSG. Très peu de SUV généraux dépassent la puissance de 200 ch, surtout si l'on parle de camions-citernes. L'offre est de quatre cylindres avec turbo dans tous les cas, et certains ne sont pas disponibles pour le moment. Je n'ai essayé que le TDI de 150 ch, avec transmission intégrale et transmission automatique DSG. Il me semble qu'il s'agit d'un niveau de puissance très adéquat pour la plupart des circonstances, et contrairement à certains concurrents dont le moteur est plus étroit, il dispose d'un meilleur soufflet.

Une version hybride rechargeable (GTE) pourrait voir le jour plus tard, mais il n'y aura pas de version au gaz naturel.

Il y a peu à dire sur la boîte de vitesses, ainsi que sur le système 4Motion. Le conducteur peut choisir le comportement de cette dernière à l'aide d'une molette de sélection, similaire à celle du Touareg, avec des modes route, neige, tout-terrain et tout-terrain personnalisé. Il est possible de régler la réponse des différents systèmes, y compris la suspension si les amortisseurs adaptatifs (DCC) ont été installés. Il dispose d'un assistant de descente pour les pentes très raides, lors de la conduite hors route. Il n'est pas nécessaire de désactiver le contrôle de stabilité, lorsque vous sélectionnez le mode tout-terrain, sa marge d'intervention change pour ne pas vous gêner.

L'essai routier s'est déroulé à Berlin et dans ses environs, avec un mélange homogène de ville, de routes secondaires et d'autoroutes, mais sans virages "intéressants" pour mettre la voiture en difficulté. Mon partenaire de présentation et moi-même avons conduit comme des personnes normales, dans le confort, où nous avons apprécié le confort que la voiture transmet en toute circonstance, même avec les rouleaux de 20 pouces de l'unité testée. La puissance n'est utilisée sérieusement que sur l'autoroute.

Vous pouvez également apprécier les différences entre le mode de conduite normal, sport ou efficace, sélectionnable par le conducteur, et personnalisable dans le mode "Individual". Personnellement, je préfère le mode efficace, dans lequel la DSG sélectionne automatiquement le point mort dans les circonstances où il est plus efficace de conduire de cette manière. En tout cas, la consommation de carburant se situe entre 6,5 et 7 l/100 km, ce qui n'est pas génial, mais pas excessif non plus. Le coefficient aérodynamique du Tiguan est de 0,32, une amélioration par rapport au 0,37 du modèle précédent.

Le nouveau tableau de bord 100% numérique, de série sur les Sport (50% des ventes prévues) et Highline, en option sur Advance pour 700 euros, est très personnalisable et nécessite une période d'adaptation pour en tirer le meilleur parti. Quant au HUD au-dessus du tableau de bord, il nous permet de nous concentrer au maximum sur la conduite, en ayant sous les yeux les informations les plus essentielles. Et si nous conduisons en dehors des routes, nous pouvons voir des informations précieuses sur l'écran principal, comme l'inclinaison de la carrosserie ou la température du liquide de refroidissement. Sur le plan technologique, la voiture est une véritable explosion.

Tester ses capacités tout-terrain à Mellowpark

En plus du parcours routier, j'ai testé le Tiguan sur un circuit berlinois, le Mellowpark, connu des amateurs de vélo BMX et de skater (voir vidéo). Les techniciens de Volkswagen ont préparé un circuit adapté aux capacités de la voiture, qui sans être très extrême, nous permet d'évaluer ce dont elle est capable. Gardons toujours à l'esprit que le Tiguan est un SUV, une voiture de tourisme qui possède quelques capacités tout-terrain.

Ici, les journalistes n'ont testé que le Tiguan Offroad, qui présente un angle d'attaque de 25,6 degrés (supérieur aux 16 degrés du modèle normal), 20 degrés ventraux et 24,7 degrés de sortie. Le débattement de la suspension est le même, tout comme la garde au sol (180 mm sous les essieux, ou 200 mm sous le châssis), mais il est un peu plus haut et les voies sont plus étroites de 7 à 8 mm. Pour aller plus loin, le test a été effectué avec le Tiguan 2.0 TDI DSG 4Motion (transmission intégrale) et des pneus Pirelli Sottozero pour routes d'hiver, avec une capacité M+S (boue et neige) et un diamètre de 18 pouces.

Le premier rapport de la boîte DSG est suffisamment court pour permettre de gravir des rampes sans solliciter le moteur.

La piste comporte plusieurs rampes qui atteignent une inclinaison de 40%, que le Tiguan gravit sans effort, mais selon la vitesse d'attaque, vous pouvez ou non donner un coup de pouce au dessous de caisse. Le débattement de la suspension étant limité, si nous ne donnons pas aux éléments le temps de travailler, le châssis sera très proche du sol. Je ne me souviens avoir touché le dessous de la carrosserie qu'à un seul moment, en haut de la rampe la plus raide. La descente est un jeu d'enfant, avec la fonction d'assistance, et il n'est pas nécessaire de toucher les pédales.

Apparemment, le Tiguan se déplace avec beaucoup d'assurance sur le parcours, y compris dans les virages inclinés, qui ne sont pas là pour voir combien il peut tenir sans basculer, mais pour évaluer le rayon de braquage. Le Tiguan a besoin de peu d'espace pour tourner, et la direction est très directe par rapport à un tout-terrain plus traditionnel, comme la Jeep Wrangler ou le SsangYong Rexton, qui ont beaucoup de réduction de vitesse. Nous sommes arrivés à un endroit délicat, le passage à travers quelques obstacles de pierres et de marches en bois, où il faut se servir des quatre caméras de la voiture pour savoir où l'on va passer. Les vues peuvent être personnalisées en utilisant différentes combinaisons de caméras.

Le système XDS, qui émule un système autobloquant sur les deux essieux, empêchera une roue de tourner follement dans les airs alors que l'autre ne subit aucune force.

N'oubliez pas que vous devez descendre les marches une par une, avec précaution, pour ne pas heurter le dessous de la carrosserie. Dans les moments où une roue est suspendue en l'air, nous pouvons voir que pas une seule pièce en plastique de l'habitacle ne cliquette en raison de la torsion. Grâce à la plateforme MQB et aux aciers d'aujourd'hui, une monocoque peut être aussi performante qu'un châssis en échelle, tout en pesant beaucoup moins. Lors des transferts de poids sur les essieux, plus de la même chose, ça ne ressemble à rien, le Tiguan s'avère assez solide : 28,000 Nm/degré avec le toit normal, et 25,000 Nm/degré avec le toit ouvrant (comme les versions testées).

Le système 4Motion ne transpire pas vraiment à fond, car aucune boue ne s'était formée et la bande de roulement des pneus d'hiver est efficace dans ces circonstances. Vous ne pouvez pas intervenir dans la répartition de la puissance entre les essieux, elle est totalement variable entre 100/0 et 0/100. J'ai demandé à Yvonne Laschinsky, qui a travaillé sur le châssis, pourquoi il n'y a pas de sélecteur pour forcer une répartition 50:50 (ce que font certains concurrents). Sa réponse a été que, comme le système 4Motion est très rapide, il n'y a pas besoin de forcer un partage, il fonctionnera toujours aussi efficacement que possible.

Faites un tour du côté de la technologie

Comme d'habitude, le nouveau Tiguan apporte la dernière écorce en matière d'infodivertissement avec de multiples capacités de connectivité. Comme mon téléphone portable est très simple, je n'ai pas pu profiter de tout son potentiel, mais avec l'iPhone de mon partenaire, certaines fonctions supplémentaires ont pu être utilisées. Les systèmes multimédias gagnent en complexité dans cet ordre : Composition Touch, Radio Composition Colour, Composition Media, Discover Media et Discover Pro. Au niveau le plus élevé, vous avez une carte SIM 4G, avec des services supplémentaires qui seront payants dès la première année.

Les services Car-Net Security & Service peuvent être très intéressants pour ceux qui peuvent et veulent les payer.

Le système permet de voir une caméra GoPro sur l'écran principal (utile si vous avez une remorque), de manipuler le système multimédia avec une tablette depuis l'arrière, de localiser la voiture à partir du téléphone portable, et même de savoir si la personne qui a emprunté la voiture veut courir ou se rendre dans une zone non autorisée. C'est l'idéal pour les trolldad qui donnent l'usage du Tiguan à des enfants d'une vingtaine d'années et qui n'ont pas une cote élevée de sincérité. Donc vous savez, si vous allez au centre équestre et que vous mettez la voiture à 150 km/h, vos actions ne resteront pas impunies.

Plus d'un se demandera si tous ces systèmes sont évolutifs, j'ai donc demandé à René Bondzio, un spécialiste en la matière. Il a précisé que si les appareils eux-mêmes (le matériel) ne seront pas mis à niveau, il sera possible de mettre à niveau les logiciels à l'avenir, même si certaines mises à niveau seront payantes. En principe, le système est compatible avec Android Auto, Apple Carplay et Mirrorlink, et ne deviendra pas obsolète rapidement.

Et, enfin, mentionner la panoplie de systèmes de sécurité qui a la voiture, déjà vu dans d'autres modèles de la marque, comme l'assistant de la fatigue, véhicule angle mort, la lecture des panneaux de signalisation, l'assistant de la circulation transversale arrière, le freinage automatique en ville et un très long etcetera. Toutes ces avancées laissent le Tiguan précédent dans l'obsolescence la plus absolue. Comme toujours, nous devrons faire attention au nombre d'extras que nous mettons dans la voiture, mais plus qu'une question de poids, pour quoi nous devrons dépenser plus en euros. En ce sens, le Tiguan est comme un produit haut de gamme.

Ajouter un commentaire de Contact : Volkswagen Tiguan 2.0 TDI DSG 4Motion
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.