pistonudos.com

Que réserve l'avenir à la Lexus CT 200h ?

Trop ou trop peu ? Si l'on considère que l'Audi A3 est en tête avec près de 200 000 unités par an, que la BMW Série 1 se situe autour de 130 000 unités et que la Mercedes-Benz Classe A est à 120 000 unités, le résultat est une blague. Même l'Alfa Romeo Giulietta se vend quatre fois plus, et je ne dis pas ça parce que c'est une mauvaise voiture, mais à cause de la mauvaise réputation injuste que la voiture italienne porte, comme si à chaque coin de rue il y avait une Giulietta qui appelait une dépanneuse.


Pourquoi la Lexus CT 200h a-t-elle pris une part aussi pitoyable du marché haut de gamme ? Eh bien, je pense qu'il y a quelques facteurs qui jouent en sa défaveur. D'une part, en Europe, le segment C est fortement diésélisé, et la CT n'a jamais été conçue pour les amateurs d'essence. En revanche, la consommation réelle de carburant de la CT 200h n'est pas très impressionnante par rapport à une A3 2.0 TDI, une 118d ou une A 200 CDI. Le fait qu'il coûte moins cher à entretenir et qu'il soit plus fiable ne semble pas faire partie de la mentalité collective. Eh bien, il faut nuancer... ses "vraies" rivales sont les A3 1.6 TDI, 116d et A 180 CDI, avec moins de puissance, mais des performances très homogènes. Les moteurs d'accès, eh bien...

Une seule version a été proposée, il y avait un risque de cannibalisation des ventes vers l'IS avec des choses comme "CT 300h" (et c'était le nom déposé).

Cette voiture a pris un risque de conception dans un segment où les risques ne fonctionnent pas toujours bien, comme avec la Lancia Delta (la seule qui se vend moins bien), mais ils peuvent aussi bien fonctionner : PSA vend presque deux DS 4 pour chaque CT 200h. Nous parlons d'une compacte avec une suspension généraliste, des vitres arrière fixes et autres solutions étranges sur un marché où les Allemands gagnent toujours. Mais il a sa niche.


Pour la rendre plus haut de gamme, Lexus a mis une suspension arrière indépendante qui fait de la CT 200h une compacte très noble et posée, mais qui fait perdre de l'espace dans le coffre. C'est d'ailleurs l'un de ses points faibles, 275 litres sans compter le double fond, ou 375 litres aux formes irrégulières et peu utilisables. Les sièges arrière ne se distinguent pas par leur capacité. Et ce n'est pas que les jeunes l'apprécient beaucoup, combien de CT 200h avez-vous vu avec une personne de moins de 35 ans au volant ? Sûrement moins que ceux qui ont une A3, une Série 1 ou une Classe A.

Le positionnement des prix n'a pas aidé non plus, au départ ils étaient trop loin de la marque. Le "basic" coûte 28 850 euros, l'intermédiaire 29 950 et le "pata negra" 35 000 dollars, c'est en Espagne. Même une baisse de près de 5 000 euros n'a pas eu l'effet escompté. C'est une très bonne voiture, mais pour 30 000 euros, vous pouvez obtenir une bonne voiture du segment D avec un bon moteur, bien que ce ne soit plus si vrai ces derniers temps. Maintenant, il y a ceux qui vendent pour ce prix un trois cylindres vibrant, et cette fois je ne veux regarder personne.

L'équipement, très fermé et avec presque aucune option, de sorte que vous ne pouvez pas lutter dans les conditions avec qui peut doubler le prix de la voiture basée sur des extras.

Le cycle de vie de ce modèle s'achève en 2018, et ensuite ?


Si Lexus veut être une marque notoire en Europe, elle doit dominer le segment des compactes. Désolé, quand j'ai dit "dominer", je voulais dire "être pertinent", et être une marque qui ne peut manquer dans aucun pari. Il faut le remplacer, c'est bien, mais ça doit être mieux. Basé sur la plateforme TNGA, avec plus d'espace, un design plus attrayant et l'efficacité de la nouvelle Prius, il gagnerait beaucoup. Mais peut-être que la solution consiste à surélever le corps de quelques centimètres, ce qui "met" le client européen. Le NX se vend beaucoup mieux et est beaucoup plus cher, et il est aussi plus facile à voir dans la rue. Peut-être qu'on finira par voir un Lexus CX, ou quel que soit son nom, et qu'il cessera de se battre avec les compactes "traditionnelles", dans Autocar ils le prennent pour acquis, mais je ne le pense pas.


Parfois, il ne suffit pas d'avoir une bonne voiture pour bien se vendre. C'est un bon exemple.

Ajouter un commentaire de Que réserve l'avenir à la Lexus CT 200h ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.