pistonudos.com

"Outlaws", les Porsche 356 d'Emory.

Les 356 que Rod Emory et son équipe préparent sont connus des fans comme des "outlaws". L'idée initiale est d'améliorer l'original plutôt que de le recréer. Ce nom est apparu dans les années 1980, lorsque Rod et son père ont commencé à ignorer la simple restauration de vieilles Porsche pour "construire" des voitures qui fonctionneraient mieux. Le mouvement hors-la-loi est devenu si profond qu'il constitue désormais une catégorie dans certains concours de Porsche. Rod a commencé à gagner des courses avec une 356 qu'il a fabriquée lui-même, il n'a pas fallu longtemps pour que les riches qu'il battait commencent à lui commander une voiture identique.


Mais qu'est-ce qu'un 356 hors-la-loi ? "J'aime à penser qu'il s'agit d'une 356 modifiée comme le ferait le département de course de Porsche, nous les rendons plus pratiques et plus amusantes à conduire", déclare Rod. Les modifications d'Emory sont très complètes. Cherchant toujours à utiliser des pièces Porsche, Emory modifie la suspension en remplaçant l'essieu oscillant d'origine par une suspension à bras de torsion provenant d'une 911 et légèrement rétrécie.

La boîte de vitesses, qui provient également d'une 911, est spécialement modifiée, les freins sont des freins à disque à quatre pistons. Pour le moteur, il y a plusieurs possibilités. Il y a l'option d'un moteur VW Typ 4 reconstruit capable de fournir 200 ch, et une solution très ingénieuse, qui consiste à prendre un moteur six cylindres d'une 911, à retirer les deux cylindres centraux et à remonter le moteur avec un nouveau vilebrequin. Le prix de cette idée est d'environ 22 000 euros, mais elle assure performance et fiabilité.

Les intérieurs sont également soignés, avec des détails classiques parfaits faits à la main, comme le rembourrage des sièges, des portes, etc.

Le résultat final est une voiture arrondie, à l'esthétique brutale et au moteur de 200 ch qui fait bouger avec aisance ses un peu plus de 1 000 kg. Les gars d'Emory appliquent les normes les plus strictes dans tout ce qu'ils font, qu'il s'agisse de certaines pièces fabriquées pour la capsule utilisée par l'Autrichien Felix Baugmgartner - qui a sauté de 42 km sur Terre et a été la première personne à franchir le mur du son sans l'aide d'un véhicule - ou des Mini promotionnelles avec la canette géante de Red Bull montée à l'arrière (oui, ce sont les gars qui les construisent !).


Ce que vous payez pour une de ces voitures dépend de ce que vous voulez y mettre. Vous pouvez avoir un coupé pour environ 50 000 euros, ce qui monterait à 110 000 euros si vous voulez le roadster. Cela semble cher, mais Eagle facture trois fois plus cher pour sa fantastique reconstruction de la Type E. Une PGO de fabrication française, inspirée d'une 356, mais beaucoup plus moche et dotée d'un moteur Peugeot, se vend environ 50 000 euros.


Le prix de cette "hors-la-loi" est (en comptant l'achat de la voiture) similaire à celui d'une 911 Turbo neuve, la différence étant que vous serez plus heureux de vivre en dehors de la loi.

Ajouter un commentaire de "Outlaws", les Porsche 356 d'Emory.
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.