pistonudos.com

Contact : SsangYong Tivoli D16 T

Bien que SsangYong soit présent en Espagne depuis 21 ans et puisse compter sur un réseau de vente de 65 concessionnaires, il lui faut un produit qui fasse la différence avec le passé. Le premier de cette offensive est le Tivoli. Et avec une Europe accro au diesel, le Tivoli D16T sera le modèle le plus important de la gamme. Nous avons pu l'essayer pour un très bref essai.

Techniquement, le moteur diesel, ainsi que le châssis composé à plus de 70% d'aciers à haute résistance, ont été développés par SsangYong. Le temps est révolu où les moteurs étaient achetés à d'autres constructeurs, comme chez Mercedes par le passé. Ce moteur quatre cylindres de 1 597 cm3 est doté d'une injection directe à rampe commune, d'un turbocompresseur à géométrie variable et d'un calage variable des soupapes d'admission et d'échappement. Il développe 115 ch à 3 400 tr/min et délivre un couple de 300 Nm disponible de 1 500 à 2 500 tr/min. C'est suffisant pour donner au Tivoli une certaine élasticité. En Espagne, ce moteur sera disponible avec une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique classique à convertisseur de couple à 6 rapports. En outre, les deux boîtes de vitesses pourront être combinées avec une traction avant ou une transmission intégrale de type Haldex avec blocage électronique du différentiel jusqu'à 40 km/h.


Derrière le volant

Sur le plan dynamique, le Tivoli a fait des progrès considérables par rapport aux modèles précédents de la marque. Elle a désormais une conduite " plus européenne ", alliant le confort à une certaine fermeté et une filtration correcte des irrégularités de la chaussée. Malgré cela, le montage n'est pas tout à fait correct. J'ai l'impression que les amortisseurs sont trop durs pour les ressorts souples dont elle est équipée. Morale de l'histoire : elle ne peut s'empêcher de montrer un roulis marqué sur les routes sinueuses. Il est vrai que la voiture est moins chaloupée que la version essence, mais elle reste un cran en dessous de ses rivales européennes à cet égard.


Le Tivoli D16T dégage une impression très européenne et, bien qu'il soit meilleur que la version à essence, il souffre toujours d'un roulis excessif.

La direction, quel que soit le mode sélectionné, est peut-être trop souple pour les goûts européens, avec un certain flou ou relâchement du point central. Malgré cela, il est assez précis. Les freins, quant à eux, sont encore trop assistés. Il y a toujours cette sensation étrange qui vous donne l'impression de freiner fort sans exercer beaucoup de force, alors qu'en fait vous avez juste freiné comme il faut.

Le moteur, quant à lui, fait preuve d'élasticité et grâce au couple, il vous donne l'impression d'être au volant d'une voiture plus puissante. La délivrance du couple est décisive et, malgré la plage de délivrance relativement étroite (entre 1 500 et 2 500 tours), vous l'avez presque toujours à votre disposition. Je dis presque toujours, car le troisième rapport est trop long (ou le deuxième trop court) et lorsque vous passez en troisième, le régime baisse trop. La boîte manuelle, quant à elle, offre toujours un comportement agréable mais avec un débattement trop important entre la seconde et la troisième.

Design et intérieur

Il y a peu, Guille a déjà longuement parlé du Tivoli dans sa version essence, il serait donc redondant de parler à nouveau de son esthétique. Nous rappellerons simplement qu'il s'agit d'un B-SUV de 4,20 m de long dont le design est champion de l'originalité. Il n'y a aucun autre modèle dans la production mondiale qui lui ressemble. Vous pouvez l'aimer ou non, mais le fait qu'il soit différent et beau mérite quelques points positifs.


La sellerie en cuir noir/rouge est réservée au haut de gamme Red Edition (25 500 euros) uniquement disponible avec quatre roues motrices, une transmission automatique et une carrosserie bleu métallisé.

L'habitacle est l'un des atouts sur lesquels le Tivoli peut compter pour gagner des fans. D'abord, la qualité de ses finitions, proche de celle des Hyundai de la génération précédente. Ici, il est bien supérieur à d'autres rivaux, comme le Renault Captur, où les plastiques durs abondent. Et puis parce que l'espace qu'elle offre est bien supérieur à celui de ses rivales, c'est l'un des avantages d'offrir un design extérieur quelque peu carré. Et je ne parle pas seulement des sièges avant, l'espace pour les passagers à l'arrière mérite également un A+. Même le cinquième passager, celui qui occupe la place centrale arrière, dispose d'un peu plus d'espace que dans les autres modèles.

Le coffre est également généreux, surtout pour un B-SUV, offrant une capacité de 423 litres dans sa version 2WD (en 4WD la capacité est réduite à 323 litres). Les dossiers des sièges arrière peuvent être rabattus de manière asymétrique (60/40). Le seul point que nous pourrions reprocher au coffre est le seuil de charge, beaucoup plus élevé que dans le reste de ses rivaux. Dans une voiture à vocation familiale et urbaine comme le Tivoli, c'est un élément à prendre en compte, surtout si vous devez souvent enlever ou poser des objets lourds (poussette, vélo, etc.) ou simplement des bouteilles d'eau.


Équipement

Le rapport prix-équipement des SsangYongs est généralement bon. Le Tivoli D16T ne fait pas exception. Dès la finition de base Premium (19 000 euros), nous disposons déjà de la climatisation bi-zone, d'une caméra de recul, d'un système audio avec écran tactile de 7 pouces (+USB et Bluetooth), d'une clé intelligente, de jantes en alliage de 16 pouces, d'un capteur de stationnement arrière et de 5 airbags (l'ABS, l'ESP et le contrôle de traction sont obligatoires en Europe). La finition Limited (21 000 €) ajoute une sellerie cuir, un système de navigation à écran tactile de 7 pouces, des sièges avant et un volant chauffants, des jantes en alliage de 18 pouces et un airbag genoux pour le conducteur.

Le rapport prix-performance-qualité-équipement du Tivoli est son principal atout.

Certains clients pourraient regretter des aides à la conduite plus sophistiquées, comme l'assistance au changement de voie ou le détecteur d'angle mort que proposent certains de ses concurrents européens et asiatiques. Mais ces caractéristiques sont généralement disponibles en option ou sur la version la plus équipée, ce qui les rend beaucoup plus chères par rapport au SsangYong.

Avec le D16T, vous pouvez personnaliser l'apparence extérieure du Tivoli grâce à une série de vinyles (3M) qui bénéficient de la même garantie de 5 ans que la voiture, certains posés en usine et quelques autres en tant qu'accessoire chez le concessionnaire. Parmi les différentes couleurs et motifs applicables au toit, au capot et aux rétroviseurs, il existe 66 combinaisons possibles. Et ils ont un prix très abordable, il serait donc dommage de ne pas en profiter. Ils vont de 75 euros pour quelques rayures sur le capot à 425 euros pour l'ensemble complet (toit, capot, etc.).

Enfin, il faut noter qu'à l'occasion du lancement du Tivoli D16T, SsangYong propose pour les versions essence la conversion à l'utilisation du GPL pour 1 750 euros. La conversion bénéficie de la même garantie de 5 ans/100 000 km que la voiture, mais implique un coffre réduit à 326 litres par la présence du second réservoir. Par rapport au Tivoli diesel, le Tivoli GPL sera rentabilisé après seulement 25 000 km. En plus d'utiliser un carburant moins cher, le GPL permet de réduire les émissions de NOx et de particules de 96 % et 99 %, respectivement, par rapport au diesel.

Conclusion

Le SsangYong Tivoli est une proposition très attrayante, si son design vous séduit. Traditionnellement, les SsangYong sont des voitures présentant un excellent rapport prix/habitabilité et peu d'autres choses. Cependant, le Tivoli est de la nouvelle école.

Au prix modéré et à l'habitabilité, le SsangYong Tivoli D16T ajoute une qualité perçue globale, à quelques détails près, qui est égale ou supérieure à celle de ses rivaux. ( Et oui, dans l'unité qui m'a touchée, le bouton a aussi tourné un peu au hasard). Et a également combiné ces qualités avec un comportement dynamique plus européen.

Le SsangYong Tivoli D16T est un choix rationnel pour ceux qui ont besoin d'une voiture compacte avec l'esthétique d'un SUV. Il ne suscitera aucune passion, même si vous exploitez ses possibilités de personnalisation, mais il sera un objet très correct et abordable pour se déplacer. Et avec 5 ans de garantie.

Ajouter un commentaire de Contact : SsangYong Tivoli D16 T
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.