pistonudos.com

Contact : Nissan X-Trail 2.0 dCi 4×4


Pablo Mayo Sanz
@pablomayosanz
:
:
:
:

C'est un modèle qui se vend le mieux, dans le segment des SUV sept places (5+2 pour être plus précis), et s'il y a une chose dont il avait besoin, c'était de versions diesel plus puissantes. Ce n'est pas que le moteur dCi de 130 ch soit toujours insuffisant, mais pour certaines utilisations, il était juste un peu trop petit. Maintenant, Nissan met à jour le X-Trail avec le moteur 2.0 dCi (M9R) d'une puissance de 177 ch, qui prendra une vente sur quatre de ce modèle. Ils peuvent être commandés dès maintenant, à partir de 30 750 euros (X-Tronic 4×2 Acenta), y compris la remise promotionnelle, bien qu'ils ne seront pas chez les concessionnaires avant janvier.


Homologa 5,6-6 l/100 km de diesel, optimiste, comme d'habitude.

Le nouveau haut de gamme est disponible en trois versions : 4×2 automatique, 4×4 manuel et 4×4 automatique. Automatique signifie X-Tronic, c'est ainsi que Nissan appelle sa transmission à variation continue ou CVT. Il n'y a pas de version manuelle 4×2 pour ne pas faire double emploi avec le 1.6 dCi. Et pourquoi pas le 1.6 dCi Biturbo, de puissance similaire ? La réponse des chefs de produit est que les clients apprécient davantage d'avoir une cylindrée plus élevée, bien qu'une question de calendrier d'ingénierie ait également été mentionnée comme ayant quelque chose à voir avec cela. Il n'y a pas de badges de moteur, et on ne voit pas non plus de "2.0".

Dans tous les cas, le moteur de 177 ch place le X-Trail à un niveau de performance égal ou supérieur à celui du moteur essence 1.6 DIG-T de 163 ch. La différence de prix entre le 1.6 dCi et le 2.0 dCi, pour la même version, est de 1 500 euros. Il s'agit d'une augmentation tout à fait raisonnable, car il ne s'agit pas d'une simple mise à niveau, mais d'une augmentation du moteur. L'accélération de 0 à 100 km/h passe de 9,4 à 10 secondes, selon la combinaison boîte de vitesses/traction. Le reste de la voiture reste tel qu'il était, il n'y a pas de nouvelles caractéristiques ou d'équipement ou d'esthétique.


Pour la première fois, la transmission X-Tronic peut être associée à la transmission intégrale, mais uniquement avec le nouveau moteur.

Qu'apporte le moteur de 177 ch ? D'une part, cela signifie un couple maximal supplémentaire de 60 Nm, soit 380 Nm disponibles à 2 000 tr/min. La puissance maximale est délivrée à 3 750 tr/min. Cela représente jusqu'à 95 kg de plus, selon l'équipement, les jantes en alliage, etc. Sur les photos de présentation, nous voyons des pneus Continental WinterContact 3 de 19 pouces, destinés à un usage hivernal et au marquage M+S. Dans la région où nous avons déménagé, ils sont obligatoires à cette époque de l'année. En Espagne, ces pneus ne seront pas montés, sauf si le propriétaire le demande expressément.

Nous avons testé les deux versions à transmission intégrale et 177 ch, la manuelle et l'automatique, dans des conditions d'utilisation totalement variées : zone urbaine, Autobahn, routes conventionnelles et une carrière où il y avait de la boue partout. La marque a préparé un parcours inhabituel, où les voitures sont devenues plus sales qu'elles ne le seront jamais plus dans le reste de leur vie. La couleur de la peinture d'origine est devenue la chose la moins importante.

Avant d'arriver dans un endroit aussi succulent, nous avons roulé de manière civilisée et normale sur les routes suisses et allemandes, dans le respect de la loi, avec la version à boîte manuelle. Comme sur les versions moins puissantes, le régime moteur est adapté aux vitesses pour éviter les à-coups et le manque de souplesse. Même le conducteur le plus maladroit sentira un pr0 changement de vitesse.


Ce niveau de puissance était auparavant proposé par un V6 ou un quatre cylindres biturbo. Maintenant, un seul turbo suffit

La sensation du levier de vitesse est exactement la même, la seule chose qui diffère est le développement de la sixième vitesse par rapport au dCi de 130 ch. Avec le moteur de 177 ch, le X-Trail n'est toujours pas une fusée, mais il dispose de plus de puissance et d'un point d'accélération supplémentaire dans les situations où le 1.6 dCi est juste à court de ce dont il a besoin. C'est une puissance pour doubler ou conduire à un bon rythme, pas pour prendre des virages.

Une partie du voyage s'est déroulée sur des routes secondaires avec beaucoup de virages, celles que l'on aime pistoner, et là, le X-Trail ne se sent pas à l'aise. La direction assistée déconnecte presque complètement le conducteur de la route, la suspension axée sur le confort provoque des oscillations et il est un peu difficile de deviner ce que fait la voiture à tout moment. Parfois, il peut être aussi réaliste que le volant d'une console de jeu. C'est censé être ce que les clients du segment des D-SUV demandent, une grande voiture confortable. Demandent-ils aussi une direction surassistée ?

S'il n'y a pas tant de virage que ça, à vrai dire, le X-Trail est une voiture agréable, il filtre les imperfections de la route et offre une conduite digne d'une grande berline (en ligne droite, bien sûr). L'une des particularités de cette voiture est le "contrôle actif du châssis", dont les fonctions incluent le freinage sélectif pour réduire le mouvement de tangage lorsque l'asphalte ondule. Il intervient très peu et est presque imperceptible, mais l'effet est perceptible si vous vous concentrez.


En d'autres termes, cette voiture est le remplacement idéologique de ce qui était autrefois un monospace 5+2. Ceux qui l'achètent regardent son design, apprécient sa capacité intérieure et la polyvalence de ses sept sièges. Ils sont disposés comme dans un théâtre, la deuxième rangée étant plus haute que la première, et la troisième un peu plus haute. Il est bon de rappeler à ce stade que la troisième rangée est destinée à un usage occasionnel ou au transport d'enfants. Les sièges de la deuxième rangée peuvent être réglés pour laisser plus d'espace, ou pour être très inclinés et faire une sieste.

Sur la route, le moteur 2.0 dCi n'apporte pas de nouveauté radicale dans la catégorie. C'est un diesel solide, silencieux, qui résiste aux irrégularités du terrain sans demander constamment un changement de vitesse. Avec la boîte de vitesses manuelle, la consommation s'élevait à 7,3 l/100 km lorsque nous sommes arrivés au lieu intéressant de la présentation, une carrière d'exploitation minière lourde, où notre crossover allait s'amuser pendant que les énormes camions travaillaient. Si les cochons aiment la boue, c'est le paradis pour eux, je n'ai jamais vu autant de boue ensemble dans ma vie. J'ai commencé à frotter mes mains l'une contre l'autre, et pas seulement à cause du froid.

Une fois sur place, les organisateurs de Nissan ont beaucoup insisté pour que nous ne dépassions pas 30 km/h dans toute la zone. Il m'arrive parfois d'avoir des trous de mémoire, et à certains moments, ce rythme a été doublé. Ce n'est pas seulement que les Allemands disciplinés qui travaillaient pouvaient nous engueuler, c'est que sur une piste de terre avec des ondulations et des imperfections, la suspension du X-Trail cogne relativement facilement, car elle est plus conçue pour le tarmac que pour la terre. Logique.

Différentes épreuves d'habileté ont été organisées, toutes plus hilarantes les unes que les autres, comme mettre la voiture sur trois roues avec un seau d'eau sur le toit en essayant de ne pas renverser l'eau, soulever la plus grosse vague dans une flaque, démonter la moitié d'une voiture pour trouver une clé ou tirer une remorque sur un circuit de cônes en ayant les fenêtres couvertes. Le X-Trail est équipé de quatre caméras qui simulent une vue aérienne. La partie la plus délicate était de faire marche arrière avec une remorque, tous ceux qui ont un permis E savent de quoi je parle.

En parlant de remorquage, avec le moteur 2.0 dCi, le X-trail peut tirer 2.000 kg avec freins, ceci avec la boîte de vitesses manuelle, si vous choisissez l'automatique X-Tronic la capacité tombe à 1.650 kg.

En laissant de côté la partie récréative, je dois admettre que j'ai été très agréablement surpris par la puissance du système de transmission intégrale du X-Trail. Pour certaines photos, j'avais de la boue jusqu'aux chevilles et je doutais que la voiture puisse sortir sans devoir demander une écharpe et de l'aide. Ce n'était pas nécessaire. Le système All-Mode 4x4i dispose d'un mode qui " verrouille " la répartition de la puissance 50:50 entre les essieux (4×4 LOCK). Ainsi, avec ces roues, aucun endroit de la piste boueuse n'a posé le moindre problème. Avec des pneus 100% asphalte, le résultat n'aurait pas été aussi bon, il suffit de voir la différence de profil.

La plupart des parcours en 4×4 ont été effectués avec la boîte de vitesses automatique. De temps en temps, la voiture s'est avérée un peu maladroite à basse vitesse. Même en laissant la boîte de vitesses en position "1", qui maintient la CVT dans des rapports courts, il fallait pousser l'accélérateur pour qu'elle se réveille. Après tout, la puissance est là, c'est juste qu'il s'agit d'un système conçu plus pour la conduite sur route que pour le tout-terrain. Le rapport de transmission est variable entre 2,413 et 0,383, sachant que 1 est pur "direct".

Il y a huit ans, j'ai testé le X-Trail (T31) en haute montagne, dans un froid du type "quand le choucas vole bas, il fait un froid glacial", avec des pneus conventionnels et sur la neige/glace. À l'époque, j'ai vraiment aimé la façon dont ça s'est passé. Selon le chef de produit du X-Trail en Espagne, Abel Simón, il s'agit essentiellement du même système qu'à l'époque, mais recalibré dans le sens où il ne s'agit pas des mêmes voitures en termes de poids, de puissance, etc.

La consommation en conduite 4×4 n'est pas descendue en dessous de 10 l/100 km, ce qui n'est pas du tout élevé.

Cette voiture, comme presque toute sa lignée, est davantage limitée par ses angles et sa garde au sol, ainsi que par les pneus, que par le système de transmission intégrale lui-même. Nous n'avons pas tous besoin d'opter pour des différentiels à triple verrouillage et des essieux rigides. Avec les bons pneus, le X-Trail peut se déplacer sans problème dans la boue argileuse et collante, tant qu'il ne touche pas le ventre, et sans avoir à toucher au contrôle de traction. La voiture est à l'aise dans cet environnement, elle n'est pas seulement capable de monter sur les trottoirs.

Après avoir mis les fines voitures de boue philippines, et après avoir pris du purple à manger, nous sommes retournés à Zurich pour prendre l'avion. Avant de quitter le site, les voitures ont reçu un kärcherazo pour éviter les problèmes dérivés du fait d'avoir baigné dans la boue : à plus de 60 km/h, tout ce qui s'est déposé sur les jantes peut générer des vibrations brutales par déséquilibre. Les voitures n'ont montré aucun inconvénient de ce genre lors de notre départ, même s'il faut dire que les capteurs de stationnement sont parfois devenus fous avec tant de saleté. Les caméras se salissent beaucoup moins.

Je peux me porter garant du confort du X-Trail en tant que copilote, car j'ai été grillé à l'aller comme au retour, bien que la fatigue extrême y soit aussi pour quelque chose.

Une partie du trajet s'est déroulée sur l'Autobahn, où nous avons roulé à une vitesse confortable de 150-160 km/h sans remarquer une consommation de carburant insupportable. D'autres collègues affirment avoir mis l'aiguille sur le compteur de vitesse à plus de 200 km/h, mais je n'ai pas tellement confiance dans la stabilité d'un SUV lors d'un arrêt d'urgence à une telle vitesse. C'était un bon trot et l'avion partait en même temps, alors... En tout cas, la vitesse de pointe officielle est de 204 km/h, avec boîte manuelle et transmission intégrale.

Il n'y a pas grand-chose à dire sur la boîte de vitesses automatique sur l'autoroute. Dans certaines situations, il tourne à des régimes plus bas que la manuelle, c'est le bon côté du variateur, et le moteur semble plus énergique que le dCi de 130 ch. Il y a de bien meilleures voitures pour le tourisme, le X-Trail est fait pour la croisière. Il existe toujours une alternative à l'essence pour ceux qui le souhaitent, mais elle ne peut pas être associée à la transmission intégrale, seulement à la traction avant. D'ailleurs, avec le moteur de 177 ch, il n'y a pas de version manuelle 4×2, seulement automatique. La consommation était de 6,7 l/100 km à l'arrivée à l'aéroport, ce qui s'explique par une moindre quantité de route secondaire, c'était un trajet très direct.

En bref, Nissan a fait le bon choix en mettant le gros moteur dans cette voiture, il était nécessaire, nous avions demandé aux journalistes, aux clients et au bon sens. Désormais, celui qui veut plus de muscle le sait, c'est 1 500 euros de plus pour la même version. Il est trop tôt pour parler de différences de consommation, mais je parie qu'il y a des situations où le moteur 2.0 dCi consomme moins que le 1.6 dCi, comme disent les Américains, rien ne remplace la cylindrée.

PS : Je suis conscient que certains propriétaires de X-Trail (T32) avec transmission intégrale se sont plaints de vibrations gênantes dans l'essieu arrière lorsqu'ils conduisent en mode 4×4 AUTO, à plus de 100 km/h, en montée et en 6ème vitesse. Je n'ai pas pu reproduire le problème, et cela ne m'est pas arrivé non plus avec un X-Trail 1.6 dCi testé il y a quelques mois. En discutant de ce problème avec les gens de Nissan, ils ont dit qu'ils en étaient conscients.

Ajouter un commentaire de Contact : Nissan X-Trail 2.0 dCi 4×4
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.