pistonudos.com

Test Drive : Opel Adam S

C'est une petite voiture très cool, avec un look qui ne trompe personne : elle est agressive et il y a de l'agressivité sous la tôle. C'est ce qui se rapproche le plus, sans l'être, d'un Adam OPC. Et il vaudrait mieux qu'il le soit, car nous parlerions d'une affaire très sérieuse, dans cette taille un OPC serait autour de 180 cv. J'ai conduit plusieurs modèles préparés par Opel pour être rapides, et celui-ci n'est pas vraiment en reste.

L'Adam S coûte un peu plus de 17 000 euros, ce qui n'est pas vraiment bon marché, mais Opel a réagi par une promotion plus forte. L'Adam n'est pas un utilitaire "bon marché", elle est "chic", le rôle de la voiture modeste est rempli par la Karl, que nous testerons plus tard. En d'autres termes, c'est la réponse d'Opel à la Fiat 500, et non, correction, à l'Abarth 595, puisque nous parlons de versions sportives. Ça aurait été bien de voir une Ford Ka ST dans cette ligue, n'est-ce pas ? Nous ne le saurons jamais.


Design

L'un des signes distinctifs de l'Opel Adam S est le spoiler proéminent à l'extrémité de la carrosserie, une bonne raison de ne pas retourner dans une station de lavage, car il est un peu délicat et pourrait se détacher avec le remuement des rouleaux. Ses roues de 17 pouces et ses pneus 215/45 attirent également l'attention. Notre unité de test porte les 18″ en option, avec des pneus 225/35 signés Continental et les étriers de frein peints en rouge.

Cette unité est équipée du " pack carbone extrême " qui modifie la moustache avant, le spoiler avant et le boîtier de rétroviseur.

L'habillage sportif se compose de pare-chocs avant et arrière spécifiques (dans ce cas, avec des capteurs de stationnement dans les deux), de jupes latérales, d'une sortie d'échappement visible et de feux de jour à LED. Il existe une gamme de 10 couleurs de carrosserie et de cinq couleurs de toit, ainsi que des vinyles et des motifs pour la personnaliser à votre goût. Sur les montants C et sur le toit, elle présente des éléments distinctifs par rapport à l'autre Adam. Les vitres arrière sont légèrement teintées de série. Gardez également un œil sur la ligne de chrome autour des fenêtres.


C'est une voiture très compacte, mesurant 3 708 mm de long, 1 720 mm de large et 1 484 mm de haut. Petite et légère, 1 178 kg en ordre de marche, bien qu'il existe des voitures de cette catégorie qui pèsent moins. Dans cette voiture, il n'y a rien à épargner, elle possède un très petit réservoir de carburant, 35 litres, et un coffre de seulement 170 litres.

Cabine

A l'intérieur de l'Adam S, nous ne trouverons pas d'énormes différences par rapport aux autres Adam, mais elles sont visibles. Les sièges Recaro avec appuis-tête intégrés sont le signe distinctif le plus évident. Le volant, le levier de vitesse et le soufflet de frein à main sont en cuir. En option, vous pouvez disposer d'un pack d'éclairage intérieur d'ambiance à LED de différentes couleurs, ce que l'on ne trouvait jusqu'à récemment que dans les voitures très chères.

L'Adam est une voiture joyeuse, car elle intègre des touches de couleur sur le noir typique des intérieurs modernes, dans ce cas avec du rouge partout. Elle intègre un pédalier en aluminium, un élément presque essentiel dans les voitures de ce style. Les options de personnalisation sont très variées, par exemple la possibilité d'avoir un ciel étoilé sur le toit à partir de lumières LED. Si les sièges arrière étaient plus... ahem... utilisables... ce serait un vrai point fort. Le ciel n'est pas partout rempli d'étoiles, surtout s'il y a une lumière artificielle.

Elle dispose de quatre sièges, qui conviennent à quatre occupants de corpulence moyenne et mesurant environ 1,75 mètre. Les sièges arrière n'offrent pas les meilleures conditions d'accès et de sortie, car les sièges Recaro n'ont pas la même souplesse que les sièges classiques de l'Adam. Cependant, la séparation latérale entre les sièges est adéquate, et il y a un triple porte-gobelet à portée de main et des renfoncements latéraux. Il est possible d'installer des sièges pour enfants avec le système ISOFIX à ancrage arrière, bien que je doive avertir que faire entrer ou sortir un enfant est beaucoup plus facile dans un MPV. En raison de la proximité de la lunette arrière, ces sièges ne sont pas non plus idéaux pour les personnes de grande taille.


La position de conduite J'aime la possibilité de régler le volant en hauteur et en profondeur, quelque chose qui par exemple n'a pas l'Abarth 595, qui se règle seulement en hauteur. Un autre point fort est la facilité d'exécution du tip-tack grâce au placement optimal des pédales. Dans une voiture comme celle-ci, surtout si elle n'a qu'une boîte de vitesses manuelle, c'est presque essentiel. Les sièges sont un peu durs, il faut s'y habituer.

Vous pouvez disposer d'un point d'accès à Internet (4G LTE) via le WiFi pour que le passager ne soit pas distrait par ses tablettes ou ses mobiles.

Dans l'ensemble, l'Opel Adam dispose d'un habitacle très confortable avec des détails de qualité indigne du segment A, tels que des surfaces douces et matelassées. C'était presque impossible dans une voiture généraliste ces dernières années, et en fait, c'est quelque chose de très difficile à voir dans une pure voiture du segment A. Rappelez-vous que l'Adam n'a pas la même approche que le Karl, ils sont dans le même segment mais ils cherchent à séduire des personnes différentes avec des budgets différents. Elle a aussi ses ombres, par exemple, le système de musique fait vibrer les panneaux de porte sans que les basses soient brutales.

L'écran tactile Opel Intellilink préside au tableau de bord de cette unité de presse. Vous devez renoncer au navigateur GPS intégré et au lecteur CD, mais beaucoup de gens n'ont pas besoin de s'en soucier. Avec un téléphone comme l'iPhone, vous n'avez pas besoin de tout cela. Il suffit de connecter le câble d'interface au téléphone et vous pouvez utiliser le système Apple CarPlay. Il est si facile à utiliser qu'un enfant se familiarise avec le système en quelques minutes. Il est évident que le navigateur du téléphone remplace celui de la voiture et qu'il n'est jamais à court de mises à jour (jusqu'à ce qu'Apple le veuille). Avec un téléphone Android, l'intégration n'est pas aussi bonne, et sans Android Auto, elle est similaire à celle de toute voiture Bluetooth.


A mon avis, l'instrumentation pourrait être plus différenciée d'une Adam ordinaire, c'est quelque chose qui arrive très souvent dans les voitures de sport à prix raisonnable, que oui, la couleur rouge est beaucoup plus prédominante que dans une Adam Glam ou Slam. À l'intérieur des cadrans eux-mêmes, un petit point rouge accompagne l'aiguille lorsqu'elle monte ou descend, l'effet visuel qui en résulte est plutôt cool. Sur les cadrans, on peut voir un motif de drapeau de course et un logo "S" spécifique.

L'avantage d'être basé sur l'Adam est qu'il y a de l'espace de rangement partout pour une si petite voiture. La boîte à gants est étonnamment spacieuse (et à deux hauteurs), tout comme les portes qui, étant donné qu'elles sont si volumineuses, devaient avoir quelque chose de bien à l'intérieur. Il ne dispose que d'une prise USB et d'une prise allume-cigare, mais parmi les extras disponibles figure un chargeur à induction qui sera sûrement apprécié par les propriétaires d'un téléphone haut de gamme doté de la norme de charge sans fil Qi.

Parmi les équipements dont dispose cette voiture, je tiens à faire une mention spéciale au chauffage de la jante du volant et des sièges avant. Lorsque vous vivez dans une région froide, cela n'a pas de prix, et je dis cela parce que je mets généralement des gants pour conduire dès le matin. Auparavant, ces produits n'étaient proposés que sur le marché allemand, mais alléluia, certaines personnes ont compris qu'il peut faire suffisamment froid pour casser des pierres en Espagne également. Curieusement, l'ordinateur de bord omet le chauffage du volant comme élément de consommation, alors qu'il avertit de la consommation de la lunette arrière chauffante ou de la climatisation.

La vérité est qu'il n'y a pas grand-chose à dire sur la botte. Il est très petit, seulement 170 litres. Si personne n'a l'intention de rentrer et qu'il y a une petite urgence logistique, vous pouvez atteindre 484 litres en repliant les sièges, et en considérant jusqu'à l'arrière des sièges avant. Le volume maximal, lorsqu'il est poussé jusqu'au toit, est de 663 litres ; les chiffres du volume sont mesurés conformément à la norme ISO 3832. Lorsque les sièges sont rabattus, des trous spécifiques permettent d'ancrer les boucles de ceinture de sécurité afin qu'elles ne gênent pas le passage. L'espace utile est ridicule, avec deux sacs à dos et peu d'autres choses, je l'ai déjà rempli, en partant seul ! La politique en matière de bagages doit être plus restrictive que celle de Ryanair, ce qui n'est pas peu dire ?

Si, comme dans ce cas, vous transportez les enceintes Infinity, le haut-parleur de basses mange un peu plus d'espace et il ne reste que 95 litres !

Dans cette taille de voiture, c'est tout ce qu'il y a. L'Abarth 595 a un peu plus d'espace, 185 litres, et la MINI Cooper de la génération précédente, qui était encore une voiture du segment A, avait 160 litres. Il y a un crochet sur le côté droit pour accrocher de petits sacs, et lorsque les sièges sont repoussés, cela forme une surface plus ou moins plane. L'une des options disponibles est un petit filet pour les petits objets, appelé FlexOrganizer. Sur la photo, vous pouvez voir que le sac avec les triangles prend beaucoup d'espace utile. Sous le plancher, nous trouverons le kit de réparation de crevaison, le crochet de remorquage et un tournevis.

L'espace de chargement est très haut, à près de 81 centimètres du sol. Elle se remplit très facilement, c'est donc une voiture dans laquelle, si vous devez voyager à quatre, vous feriez mieux de faire preuve d'imagination pour limiter vos bagages car vous avez choisi des enceintes haut de gamme. Quatre valises ne rentreront pas, même par hasard, il faudrait que ce soit quatre sacs à dos en textile et bien allégés. Même pour deux, c'est très étroit, deux valises peuvent tenir si vous retirez le plateau supérieur, ou si vous recourez au remède universel qui consiste à les placer derrière les sièges avant, sur le plancher, et même dans ce cas, il ne reste plus de place.

Technologie

Au cœur de l'Adam S se trouve le célèbre moteur 1.4 Turbo ECOTEC, dont la puissance a été portée à 150 ch. Il possède un bloc en fonte creuse, et la même caractéristique a été utilisée pour l'arbre à cames afin de le rendre plus léger. Le turbocompresseur est intégré au collecteur d'échappement, possède un calage à deux étages (soupapes d'admission et d'échappement) et l'injection de carburant se fait dans le collecteur d'admission (multipoint indirect). Le moteur est un peu dépassé, aujourd'hui on utilise l'injection directe, bien qu'elle n'ait pas que des avantages ; cette solution augmente les émissions de particules toxiques.

Qui dit 1,4, dit 1 364 centimètres cubes. Il délivre une puissance de 150 ch entre 5 000 et 5 500 tr/min, et le couple maximal de 220 Nm est disponible entre 3 000 et 4 500 tr/min. Pour un moteur turbo, il présente un taux de compression considérable de 10,5:1. Sa rivale directe, l'Abarth 595 1.4 T-Jet, n'offre que 206 Nm avec presque la même cylindrée, et 5 ch de moins. Comme l'ECOTEC, le moteur Fiat n'a pas non plus d'injection directe. Si nous considérons comme une rivale de la MINI Cooper, elle donne 136 ch, c'est un trois cylindres 1.5 turbo à injection directe. Le moteur anglo-allemand a une consommation de carburant plus faible (4,5 l/100 km) et l'accélération est plus rapide de quelques dixièmes de seconde.

L'Adam S dispose d'un réglage spécifique de la direction, d'un contrôle de stabilité (désactivable), d'un essieu arrière plus résistant à la torsion, de ressorts et d'amortisseurs à débattement réduit... bien qu'Opel ne donne pas beaucoup de détails dans le dossier à ce sujet. Subjectivement, c'est une voiture avec une suspension dure, mais elle n'est pas inconfortable pour le conducteur selon sa philosophie. Les freins ont été hérités de la Corsa OPC (D), avec des disques ventilés de 308 mm sur l'essieu avant et des disques pleins de 264 mm à l'arrière. Dans de bonnes conditions d'adhérence, elle est très bien armée pour s'arrêter sur de courtes distances, et le design des jantes favorise le bon refroidissement des freins.

Conduite

Il s'agit sans aucun doute d'une voiture amusante, non seulement en raison de la puissance qu'elle possède, mais aussi de la façon dont elle la transmet à la route. Elle n'a pas le même caractère que celui que l'on attend d'une version OPC, un peu plus radicale, donc je vois de la place dans la gamme pour quelque chose de plus sauvage, de la même manière qu'Abarth le fait avec ses plus jeunes. Je tiens également à dire que c'est une voiture que l'on apprécie plus profondément quand on a plus d'expérience.

Il développe 150 ch et dispose d'une boîte de vitesses à six rapports rapprochés, d'une traction avant, d'un poids réduit et d'un empattement court d'un peu plus de 2,3 mètres. L'Adam S est une voiture réactive et aux réactions vives, ce qui peut insinuer un coleteo de l'arrière lors de changements brusques d'appui ou de freinages brusques avec la direction tournée. Bien que le contrôle de stabilité soit efficace, un novice ou un flipadillo ne l'aura pas pour lui tout seul s'il dépasse la ligne, il devra prier la Vierge des impuissants de la Sainte Adhérence.

Là où l'Adam S m'a semblé plus délicat, c'est sans aucun doute sur le mouillé, surtout avec les roues larges qui sont en option. Je le reproche principalement aux pneus Continental dont elle est équipée, je ne les ai pas trouvés satisfaisants dans ces conditions. Il est facile de perdre de l'adhérence sur l'essieu avant ou de faire du sous-virage, alors quand il pleut, il faut être prudent. Je parle de pneus de première marque, si vous envisagez de mettre quelque chose de bon marché ou d'origine douteuse, je vous dis qu'il y a des moyens moins chers de jouer avec votre vie. Cette voiture a besoin de bonnes roues, pas n'importe quoi de la même taille.

Avec suffisamment de tempérance dans la tête, c'est une voiture qui permet beaucoup de plaisir, et c'est un plaisir d'enchaîner les virages. Elle serait plus excitante si elle avait un son d'échappement plus conforme aux intentions de la voiture. En ce sens, j'aime davantage la touche OPC sur des modèles comme la Corsa ; même le Zafira OPC, un monospace, avait un son d'échappement plus agréable. Ici, Opel a voulu, je suppose, être politiquement correct.

La suspension peut être inconfortable pour les fesses délicates dans les zones bosselées ou endommagées.

Sur les routes sèches et par beau temps, l'Adam S adhère vraiment à l'asphalte, mais je n'ai pas été aussi convaincu par les sensations de la MINI Cooper de deuxième génération, le modèle précédant l'actuelle, aux dimensions très similaires. C'est toujours la référence pour moi dans cette taille, étant donné que je n'ai pas encore mis la main sur l'Abarth 595. Cependant, je ne pense pas que l'Adam S soit un produit inférieur, elle est tout à fait comparable, mais vous devez admettre que la MINI est meilleure dans ce département. Je ne peux pas juger la MINI Cooper actuelle car je ne l'ai pas encore conduite.

Le moteur pousse fort et n'a pas le caractère d'un turbo dans le sens de faire des transitions entre l'abrutissement et l'explosion de puissance, même la coupe d'injection est comme du porc, elle tire le maximum de tout. Dans d'autres modèles de la marque, ce moteur n'est pas si brillant, mais vu le faible poids de l'Adam S, il joue un rôle très convaincant. Pour rouler au-dessus des limites légales de vitesse, il a beaucoup de muscle, il est capable de dépasser les 200 km/h, ce qui est déjà un rythme très élevé. Cependant, elle n'impressionne pas dans le 0-100 km/h avec ces 8,5 secondes, la Cooper et la 595 lui volent son portefeuille dans cette mesure.

Il montre une bonne élasticité, de 80 à 120 km/h en cinquième vitesse il n'atteint pas 8 secondes, et en troisième vitesse il n'a même pas besoin de 6 secondes. Ce n'est pas le moteur typique qui demande de rétrograder comme dans un film Fast & Furious, il répond bien dans n'importe quel rapport, et sur l'autoroute la sixième vitesse est bonne pour tout. Les vitesses pourraient être plus longues pour réduire un peu la consommation, mais qu'est-ce que ça peut bien faire dans cette voiture ? En plus, il n'avale pas autant.

Il est évident qu'elle va consommer plus que les versions plus modestes de l'Adam. L'ordinateur de bord de la 1.4 atmosphérique de 87 ch est de 1,4 l/100 km, contre 6,9 l/100 km pour l'Adam S de 150 ch ; le chiffre réel est d'environ 6,8 l/100 km. Par rapport à ses performances ce n'est en aucun cas une consommation exagérée, le réservoir dure un peu car il est de 35 litres y compris la réserve. Il faut considérer que dans ces presque 7 l/100 km il y a beaucoup de plaisir et 76 km / h en moyenne (plus que d'habitude pour moi), donc je ne vais pas me plaindre à ce sujet. Je critique l'apparente brusquerie des changements de vitesse, à moins que le conducteur ne maîtrise parfaitement la boîte de vitesses, l'embrayage et l'accélérateur. C'est endémique à cette marque.

Les freins sont toujours à la hauteur de la tâche.

Au quotidien, si vous n'appuyez pas trop fort sur l'accélérateur, la consommation est très raisonnable. C'est donc ce genre de voiture que l'on peut utiliser tous les jours sans un salaire élevé, et qui permet de se réjouir de la conduite sportive, de dépasser dans un temps plus court ou d'avoir de la puissance pour les situations compromises. Pour une utilisation plus légère, le 1.4 atmosphérique de 100 ch est plus que suffisant dans l'Adam ; le trois cylindres 1.0 SIDI de 115 ch était disponible, mais a été abandonné.

La consommation de carburant peut être maîtrisée grâce à l'indicateur "ECO" de l'ordinateur de bord, qui comprend un graphique indiquant la consommation de carburant à intervalles plus rapprochés. L'ordinateur comprend deux compteurs d'initialisation manuelle, A et B, de sorte qu'il est facile de conserver une évaluation cumulée et quotidienne pour voir ce qui a changé si nous adoptons une habitude de conduite différente.

En zone urbaine, le système Stop&Start permet de soulager un peu la facture à la station-service. Ceux qui veulent le désactiver ou qui savent qu'ils vont avoir un arrêt très court - quelques secondes - peuvent appuyer sur le bouton ECO. Il ne possède pas de boutons qui modifient le comportement de la pédale d'accélérateur, de la note d'échappement ou de la direction assistée (c'est le cas de l'Adam classique). C'est toujours la même chose. Elle ne dispose pas non plus de gadgets tels qu'un compteur de force G ou une jauge de pression du turbocompresseur, ce que font des voitures comme le Nissan Juke diesel.

Je n'ai pas essayé de faire un long voyage avec, mais dans les mains du bon client, ce n'est pas plus un problème que la capacité des bagages. Plus que les réglages de la suspension, ce sont les dossiers des sièges qui peuvent être un peu gênants au fil des kilomètres, surtout si vous avez une bosse latérale. Pour les personnes de taille moyenne et ayant l'IMC en place, ils épousent bien le corps et ne sont pas inconfortables, mais bien sûr, ce ne sont pas exactement des sièges de canapé.

Conclusions

Si l'Opel Adam est, grosso modo, une option à prendre en compte, la version "pelotilla racer" ne l'est pas moins, même s'il faut aussi dire que c'est un segment tellement petit que très peu de modèles se le partagent. Dans le passé, les possibilités du segment A sportif n'étaient pas les mêmes, il suffit de se rappeler des choses comme la Fiat Cinquecento Sporting, plus de bruit pour rien.

L'un des problèmes de l'Adam S est qu'avec son positionnement prix, elle était relativement proche des alternatives du segment B avec plus de puissance, plus d'espace et de meilleures performances, comme la Corsa OPC ou la Ford Fiesta ST. Cependant, il faut dire en toute équité que nous ne trouverons pas sur le marché espagnol de voiture moins chère délivrant plus de 150 ch, nouvelle évidemment, puisque le constructeur a considérablement baissé son prix depuis sa sortie (18 690 euros).

A qui recommanderais-je l'Adam S ? Je pense que le client le plus approprié est quelqu'un qui a besoin de se garer dans un petit espace, qui veut une voiture cool mais pas un sous-bordillo, qui veut des performances mais pas le Faucon Millenium, et qui voyage principalement seul ou avec un partenaire. Oui, c'est compatible avec le fait d'avoir des enfants, à condition qu'il y ait un autre véhicule dans l'unité familiale pour transporter les bagages, sinon il faudrait installer une remorque. Je ne le recommanderais pas à un enfant, il faut éduquer ses mains avant de pouvoir apprivoiser avec des garanties tant de cheval dans une voiture dynamiquement délicate, c'est ce qu'il faut pour être si petit, c'est un jouet pour les personnes âgées.

Pour ceux qui aiment le look crossover, il existe une alternative à la maison, l'Adam Rocks, avec sa version S correspondante et le même moteur.

Est-ce que je vois de la place pour une Opel Adam OPC ? Oui, les ingénieurs d'Opel sont capables de mettre 180 ch ou plus dans cette voiture, s'ils l'ont fait avec la première génération du Meriva ou la génération précédente du Zafira, j'y crois. Bien sûr, ils devront faire très attention à le rendre plus contrôlable dans une plus large gamme de conditions. Cela la démocratiserait davantage, sans doute, mais un petrolhead avec une bonne tête peut s'amuser avec cette voiture sans se mettre en danger, à condition de ne pas mettre des roues de marque Chichinabo.

Ajouter un commentaire de Test Drive : Opel Adam S
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.