pistonudos.com

SUV, compacte, break ou monospace ? Quel dilemme !


Je ne fais pas référence à l'achat, mais à tout ce qui est perdu par rapport aux autres voitures en termes de sécurité, de consommation, de confort, d'économie d'utilisation... Bon, peut-être qu'il y a ceux qui achètent un SUV "au cas où je devrais emprunter une mauvaise route", mais ce serait comme acheter une caravane comme seule voiture pour "faire la sieste" si un jour nous avons sommeil en partant en voyage.

Sérieusement, je n'ai rien contre les SUV en tant que véhicules tant qu'ils sont achetés et utilisés pour ce pour quoi ils sont conçus, et je pense que c'est un excellent concept de combiner un confort acceptable et des performances sur route avec une certaine capacité à conduire sur de mauvaises routes. Et ils me semblent être le meilleur choix pour tous ceux qui roulent souvent sur de mauvaises routes.


Soyons réalistes, la grande majorité des acheteurs de SUV ne vont jamais les sortir de la route, et encore moins s'ils les ont équipés des grandes roues "cool" et des pneus à profil bas... et c'est cette tendance à acheter des SUV pour leur usage exclusif sur l'asphalte que je remets en cause dans cet article.

Commençons par préciser ce que doit être un bon SUV.

Pour qu'un SUV soit un "vrai" SUV, il doit avoir une garde au sol plus élevée qu'une voiture normale et des angles d'attaque plus favorables. Toute la voiture, à commencer par la monocoque et les suspensions, a besoin de renforts supplémentaires pour résister aux vibrations et aux torsions causées par les mauvaises routes, et bien sûr, les roues doivent avoir suffisamment de bille pour s'adapter au sol cassé et caillouteux. 4×4 ? Je n'irais pas jusqu'à dire qu'un SUV doit impérativement être 4×4, car tout dépend de la dureté de votre vie.


Et c'est tout mauvais ?

Eh bien, vous devez tenir compte du fait qu'un centre de gravité plus élevé n'aide pas à obtenir un bon comportement, et quelle que soit sa qualité, il ne sera jamais aussi agile et sûr qu'une voiture de catégorie similaire, et ce parce que la physique ne comprend pas les modes. Un centre de gravité plus élevé signifie qu'en virage, plus de poids est déchargé des roues intérieures, ce qui se retrouve sur les roues extérieures qui souffrent depuis longtemps. Pour cette raison, et afin d'essayer de limiter ces balancements, et de limiter l'inclinaison du corps dans les virages, les SUV doivent monter des suspensions plus fermes, et donc, inconfortables.
D'un autre côté, la robustesse structurelle supérieure augmentera le poids, augmentant la consommation, accélérant l'usure des pneus et des freins, l'embrayage et la transmission qui souffriront davantage ?

"D'accord, mais ils sont plus sûrs."

Plus sûr ?

Comme je l'ai dit plus haut, le poids plus élevé et le centre de gravité plus haut conditionnent la dynamique de la voiture et affectent la sécurité active (celle qui fait la différence entre avoir un accident ou l'éviter). C'est pourquoi les SUV ont généralement de moins bonnes distances de freinage, présentent un risque plus élevé de renversement, sont moins agiles lors des manœuvres d'évitement... Autrement dit, la probabilité mathématique d'avoir un accident est plus élevée, et bien pensé, l'idéal serait de ne pas avoir à vérifier l'efficacité de la sécurité passive de notre voiture...

Il est vrai qu'à bord d'un SUV, le sentiment subjectif de sécurité est plus grand, et cela peut être réconfortant, mais cela peut aussi se retourner contre nous, car ce faux sentiment de sécurité pourrait nous amener à prendre plus de risques qu'avec une voiture "subjectivement moins sûre", et cela sans compter qu'une position de conduite plus élevée réduit la perception de la vitesse, ce qui peut amener le conducteur à rouler plus vite qu'il ne le pense, et/ou à réduire son attention au volant.


Et si l'on pense à la sécurité passive (celle qui, en cas d'accident, en minimise les conséquences), les SUV n'obtiennent généralement pas de meilleurs résultats aux crash tests que les voitures de catégorie similaire, et le fait est que le poids plus important joue également contre la sécurité passive... Comment ? Eh bien, oui, c'est le poids de la voiture qui "pousse" sa monocoque contre l'obstacle, provoquant la déformation de la voiture. C'est-à-dire que plus il y a de poids, plus il faut renforcer la monocoque, ce qui va ajouter du poids... Vous n'y croyez pas ? Regardez comme la monocoque très légère d'une voiture de F1 légère est intacte après un accident...

Ok, j'admets qu'en cas de collision avec un autre véhicule, le plus gros et le plus lourd a généralement le dessus, mais acheter une voiture lourde pour "se protéger", en sachant que cela signifie un risque plus élevé de causer des dommages aux occupants de voitures de poids plus raisonnable, me semble un argument au moins moralement discutable.

Et si j'achetais un Hummer H1 pour pouvoir écraser calmement toute poussette qui croise mon chemin ? Les gens ne voyagent-ils pas en poussette ?

N'oublions pas non plus que les SUV présentent des risques accrus pour les piétons en cas de collision, surtout s'il s'agit d'enfants. Je pense qu'il est bon de rappeler que nous et les membres de notre famille sommes aussi des piétons, des piétons qui subissent souvent les conséquences d'accidents dont ils ne sont pas responsables... Quoi qu'il en soit, je vous invite à consulter les rapports de l'EuroNCAP, de l'IIHS et d'autres études réalisées par des organismes indépendants.


"Mais ils sont plus cool".

Bien qu'étant un fan de design, je pense que l'esthétique devrait être le paramètre le moins important lors du choix d'une voiture (ou d'un type de voiture), car n'oublions pas qu'une voiture est une machine qui sert à nous transporter de A à B en toute sécurité, assez rapidement, avec un intérieur confortable et douillet, et tout cela, à un coût économique raisonnable. Certes, l'image extérieure est importante, mais à mon avis, elle devrait être appliquée comme un facteur faible lors de l'examen des candidats à l'occupation de notre garage, car après tout, une voiture est un objet très coûteux, et nous l'apprécierons "de l'intérieur".

Il est évident que nous sommes tous influencés par l'image que les autres peuvent avoir de nous, mais peut-être que nos voisins ne remarquent pas notre voiture autant que nous le pensons, et en allant un peu plus loin, peut-être que nous ne devrions pas nous inquiéter autant de ce que le reste de l'humanité peut penser de nous ?

Je veux dire, acheter un SUV parce que "je n'aime pas les voitures familiales", parce que "les minivans ressemblent à des fregonetas", ou parce qu'une compacte "tout le monde en a une", ne me semblent pas être des arguments sérieux. Mais d'un autre côté, il y a très peu de SUV avec un design ou un style vraiment intéressant, en fait, pour le moment, je n'en vois aucun que je trouve vraiment beau.

"Les villes modernes sont pleines d'obstacles, mieux vaut être dans un SUV".

C'est tout à fait vrai, certaines villes espagnoles se transforment en une sorte de rinky-dink pour voitures (ce serait le sujet d'un autre article), mais je conduis un roadster bas tous les jours, et je n'ai généralement pas de problèmes de friction sur les viaducs. Bon, j'admets que la position surélevée d'un SUV améliore la visibilité vers l'avant, mais d'un autre côté, elle détériore la visibilité des voitures qui nous suivent... et en plus, sa taille haute a tendance à cacher les bornes ou les voitures plus basses ; c'est-à-dire que ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre.

Il est vrai que ce dernier point est sans importance si nous nous moquons d'arracher des sucettes sur les trottoirs ou de laisser des souvenirs sur la carrosserie des voitures garées derrière nous...

Les comparaisons sont odieuses, mais parfois elles sont nécessaires.

Si les SUV n'existaient pas, la plupart des acheteurs choisiraient une voiture, une voiture familiale ou un minivan ; dans une moindre mesure, ces clients opteraient pour un tout-terrain traditionnel (comme c'était le cas auparavant). Il existe des SUV de différentes catégories, mais j'ai choisi de comparer des voitures de catégorie similaire, en choisissant les compactes pour être l'une des plus vendues, et pour avoir des SUV, des compactes, des voitures familiales et des monospaces qui partagent la même plateforme et les mêmes moteurs.

Et comme les données sont importantes, j'ai ajouté à la fin de l'article les données officielles des modèles Ford et Volkswagen. J'ai choisi ces marques parce qu'elles proposent le même moteur dans les modèles SUV 4×2, compacts, familiaux et monospaces, tous de catégorie similaire, et les SUV sont 4×2 pour ne pas pénaliser encore plus leur consommation et leur poids.

SUV ou voiture compacte ?

Certes, l'espace intérieur d'un SUV est généralement un peu - juste un peu - plus confortable que celui d'une voiture compacte équivalente, mais si nous ne sommes pas particulièrement grands et que nous disposons d'un coffre raisonnable, une voiture compacte devrait être plus que suffisante. La compacte est plus confortable, plus agile, et freine mieux, c'est-à-dire qu'elle a une meilleure sécurité active.

On la gare plus confortablement, elle consomme moins de carburant, son coût d'entretien (roues, freins, transmission) est plus faible, et comme si cela ne suffisait pas, elle est moins chère à l'achat, moins chère à l'assurance, et dans certains cas, elle paie moins de taxes routières... D'autre part, les compactes actuelles ont atteint un niveau de raffinement, de confort, de sécurité et de cohérence, qui me semble être l'option la plus raisonnable pour la grande majorité des conducteurs.

SUV ou break ?

J'entends souvent les gens dire "je n'aime pas les voitures familiales" pour justifier l'achat d'un SUV au lieu d'une voiture familiale... et honnêtement, je trouve cela très étrange, car après tout, la silhouette d'un SUV est toujours celle d'une voiture familiale "plus grande". Curieux, mais le rejet de beaucoup de voitures familiales en Espagne est digne d'étude, parce que dans la plupart des pays civilisés ont un succès raisonnable.

Il est vrai qu'il y a quelques années, le design de beaucoup d'entre elles ressemblait à un "fix", mais aujourd'hui, il existe des voitures familiales au design vraiment élaboré. Mais passons à l'aspect pratique, et l'esthétique mise à part, les voitures familiales ont des cabines spacieuses et des coffres beaucoup plus grands et plus utilisables que les SUV, elles sont donc beaucoup plus adaptées à ceux qui doivent transporter tout le bazar qui accompagne aujourd'hui les enfants, ou aux amateurs de sports de plein air.

De plus, si vous devez hisser des vélos ou des skis sur la galerie de toit d'un SUV, et que vous n'êtes pas aussi grand qu'un basketteur professionnel, vous aurez probablement besoin d'un escabeau... Et en ce qui concerne les performances, le confort ou l'économie, les voitures familiales sont pratiquement équivalentes aux compactes dont elles dérivent, donc nous pouvons appliquer tout ce qui a été dit ci-dessus à leur sujet.

SUV ou MPV ?

Il est amusant de constater qu'après le boom des monospaces il y a quelques années, ce segment a perdu des ventes au même rythme que les SUV ont gagné des adeptes. Il semble que les clients potentiels qui avaient l'habitude de choisir des monospaces (et, dans une moindre mesure, des voitures familiales) se soient tournés vers les SUV, et la seule explication à moitié raisonnable à laquelle je peux penser est leur image.

Les monospaces ont un air, disons, "familial", une image non agressive, presque amicale. D'autre part, les SUV suggèrent le dynamisme, l'agressivité, la "sportivité" diront certains. Il semble que l'image que nous avons du conducteur typique d'un minivan soit celle d'un père (ou d'une mère) de famille gris et conformiste, et qu'à l'inverse, le conducteur d'un SUV soit quelqu'un de plus indépendant, dynamique et charismatique, une de ces personnes qui sont cool et enviées... C'est ce qu'il doit être !

Oui, ce doit être cela, parce qu'en réalité, les monospaces ont aussi cette position de conduite surélevée que certains considèrent comme un grand avantage des SUV, mais ils pèsent moins, dépensent moins, ont une meilleure tenue de route (centre de gravité plus bas), ce qui les rend plus sûrs, sont incroyablement confortables, ont un plus grand coffre, trois adultes voyagent beaucoup plus confortablement sur la banquette arrière...

Comparons les fiches techniques...

Ford diesel du segment C

Focus 1.5 TDCi (120 PS) Focus SW 1.5 TDCi (120 PS) C-MAX 1.5 TDCi (120 PS) Kuga 1.5 TDCi 1.5 TDCi (120 PS)
Accélération 0-100 km/h 10,5 s 10,7 s 11,3 s 12,5 s
Consommation de carburant 3,8 l/100 km 3,8 l/100 km 4,2 l/100 km 4,6 l/100 km
Longueur 4 358 mm 4 556 mm 4 379 mm 4 524 mm
Compartiment à bagages 363 l 490 l 471 l 456 l

Volkswagen essence du segment C

Golf 1.4 TSI (125 ch) Golf Variant 1.4 TSI (125 ch) Golf Sportsvan 1.4 TSI (125 ch) Tiguan 1.4 TSI (125 ch)
Accélération 0-100 km/h 9,1 s 9,5 s 9,9 s 10,5 s
Consommation de carburant 5,2 l/100 km 5,3 l/100 km 5,4 l/100 km 6 l/100 km
Longueur 4 255 mm 4 562 mm 4 338 mm 4 486 mm
Compartiment à bagages 380 l 605 l 590 l 520 l

Conclusion : ils se vendent parce qu'ils sont à la mode

J'insiste sur le fait que je n'ai rien contre les SUV, comme je n'ai rien contre les "vrais" 4×4, mais je ne comprends pas que la grande majorité des clients les achètent sans avoir la moindre intention de rouler sur l'asphalte, et plus en tenant compte du fait qu'une voiture ou un minivan répondent parfaitement à leurs besoins, à moindre coût, et avec une plus grande sécurité active. Et la seule explication à ce phénomène est que tout simplement maintenant les SUV sont à la mode, comme l'étaient autrefois les épaulettes, les chaussures à plateforme, les chaussettes blanches, le fait de marcher sur son pantalon, de porter des bottes en été, les pulls à col roulé et sans manches .....

Peut-être qu'un jour la mode des SUV passera, mais en attendant, j'entends de plus en plus souvent des conversations dans lesquelles les gens se recommandent le dernier modèle de SUV, en oubliant complètement le reste des voitures, et je ne suis presque pas surpris que les gens me regardent comme un cinglé lorsque je leur recommande une voiture de tourisme, une voiture familiale ou un minivan... Se pourrait-il que je sois vraiment un cinglé ?

Ajouter un commentaire de SUV, compacte, break ou monospace ? Quel dilemme !
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.