pistonudos.com

Concept Mazda RX-Vision

Mon amour pour Mazda est bien connu de vous tous, mais l'ère des rotatifs a pris fin avec la disparition de la RX-8 du marché. Le grand public s'est désintéressé des coupés, et à cela s'ajoute la réputation perpétuelle du Wankel d'être un moteur compliqué et gourmand. La réalité, et je le dis en toute connaissance de cause, est que ces voitures étaient fiables, à condition d'être bien entretenues. Les histoires d'horreur sur la consommation d'huile étaient certainement stupides : après tout, c'est un moteur qui boit de l'huile par conception, et il n'en boit pas tant que ça quand vous ne roulez pas sur l'attaque. Mais tout s'est mis en place. La crise est arrivée, les gens se sont désintéressés des voitures de sport et Mazda a subi une crise économique majeure après s'être séparé de Ford.


Mais les gars d'Hiroshima, vous savez, "n'abandonne jamais". Et après avoir retrouvé le chemin des bénéfices et restructuré toute sa gamme pour s'appuyer exclusivement sur ses propres plates-formes et moteurs, ils ont voulu renouveler leurs mythes.

Le premier mythe renouvelé a été la MX-5, qui après tout a toujours eu son espace commercial. Mais celui que nous n'attendions pas si tôt et si "pour de vrai" était ce Concept RX-Vision.

Regardez-le, il n'est pas nécessaire d'être un geek de Mazda pour y reconnaître un hommage esthétique à la RX-7 FD. Bien qu'il utilise les proportions Kodo pour façonner sa carrosserie, il évite de reproduire les formes et les volumes pour se définir, et utilise le répertoire classique de Mazda pour créer un coupé aux formes courbes et organiques, avec un capot très long, une cabine retardée avec des arches de toit très incurvées et des groupes de feux arrière qui sont un parfait clin d'œil à ceux utilisés sur la FD.


La face avant, avec sa calandre polygonale et ses phares à LED, est une bouffée d'air frais, mais en tout cas 100% Mazda. Mais la caractéristique que nous aimons le plus est le jeu concave-convexe appliqué à la vue latérale, où l'aile avant joue avec deux rayons de courbure différents qui ajoutent de la musculature et servent également à entrevoir un fin travail aérodynamique pour extraire l'air du passage de roue avant. L'absence d'ajouts aérodynamiques extrêmes ou d'éléments ornementaux baroques au-delà des branchies ne fait que nous rappeler à quel point un design peut être bon sans recourir à des lignes stylistiques inutiles, si l'on joue avec les bonnes courbes et les bonnes proportions et dimensions.

À propos, ne manquez pas le dernier détail de l'héritage : la double "bulle" sur le toit, ouvertement (et avouée) copiée par Mazda de l'Abarth Zagato, et qui était présente sur la RX-7 FD et la RX-8, servant à stabiliser et à diriger consciencieusement le flux d'air sur la voiture, tandis qu'un diffuseur est chargé de coller l'arrière au sol (rappelez-vous, ces voitures ont toujours été à propulsion arrière).

Ouvrez la porte et vous trouverez un autre clin d'œil parfait à la RX-7 FD, avec un tableau de bord courbé et organique, entourant le conducteur et présentant le compte-tours comme le protagoniste principal, tandis que le volant et le pommeau de vitesse semblent tomber dans vos mains.

Il n'y a pas de bouche d'aération, pas d'écran d'infotainment, pas de frein à main électrique... À quoi bon ? C'est une machine à plaisir de conduite.


Conceptuelle, la voiture l'est certainement, mais tout est clairement réalisable avec seulement quelques modifications. Évidemment, l'intérieur devra faire place à certains de ces équipements supprimés, et l'extérieur devra jouer avec quelques millimètres de différence, mais autrement, le RX-Concept Vision est une réussite totale en tant que successeur fidèle de la RX-7.

Sous son capot avant se trouve le nouveau moteur Wankel SkyActiv-R, dont Mazda n'a pas donné le moindre détail technique, se contentant de le promettre comme nouveau et révolutionnaire en ce qu'il résoudra tous les problèmes des moteurs rotatifs pour répondre aux normes Euro6 et aux futures normes anti-pollution.

Nous savons de source sûre, et par des canaux non officiels, que Mazda travaillait sur un nouveau moteur Wankel de 1,6 litre de cylindrée, avec injection directe d'essence (ce qui n'est pas tout à fait nouveau, puisque l'injection directe dans le Wankel a été testée pour la première fois dans les années soixante), et allumage par un système de bougies laser qui permettrait de mieux contrôler le front de flamme pour une combustion plus efficace.

Évidemment, on peut attendre du nouveau RX ce qui est devenu une tradition dans ces coupés de la compagnie : un moteur central avant complètement situé derrière l'essieu avant, comme c'était déjà le cas avec le RX-8, avec une suspension élaborée à double triangulation à l'avant et une suspension indépendante à cinq bras à l'arrière, plus un verrouillage Torsen. Le prototype est équipé de freins Brembo à disques flottants et étriers rigides, et il sera particulièrement intéressant d'évaluer le poids total de l'ensemble, car il a toujours été le point fort du RX. 1 300 kilos ? Je dirais qu'ils pourraient viser quelque chose de moins, même.


Mazda n'a pas donné de date pour une version de production, mais elle nous a fait un aveu : cette voiture sera sur le marché tôt ou tard. Ils disent qu'ils ne donnent pas de délais spécifiques afin de ne pas mettre trop de pression sur l'équipe d'ingénieurs et de les laisser travailler avec de la marge pour atteindre tous les objectifs du projet.

Je pense que nous le verrons en 2018 dans les concessions, avec au moins 300 chevaux envoyés aux roues arrière et un prix autour de 42.000€ pour cette biplace.

Personnellement, je suis déjà tombée amoureuse et obsédée. Et il reste encore un très long chemin à parcourir avant de rencontrer la version de production, mais je ne peux qu'applaudir l'audace de Mazda pour créer une voiture fidèle à ses principes. Un beau coupé léger, avec son propre caractère et sa propre personnalité, et un moteur unique. Lorsque tous les moutons de la bergerie jouent le même jeu, il faut être audacieux et courageux pour prendre la tangente. Vous êtes grands, vous êtes vraiment grands.

Un hommage à Mazda et à son héritage sportif et technologique




Ajouter un commentaire de Concept Mazda RX-Vision
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.