pistonudos.com

Nouvelle SEAT Ibiza 2015

Forte de la leçon apprise, SEAT a décidé de donner à nouveau de l'importance à un salon de l'automobile de Barcelone où, malheureusement, toutes les marques se sont déjà tournées vers le commercial, vers la vente et la présentation de voitures au client final, et où la seule nouveauté mondiale a été la présentation du facelift de la célèbre Ibiza.

Un lifting qui arrive à point nommé pour relancer les ventes de ce segment B. Et, comme cela s'est déjà produit il y a quelques mois avec le lifting de la Polo, il n'y a pas eu de grandes surprises.


L'extérieur de la voiture, comme prévu par les photos espionnes que nous avons obtenues au milieu de Barcelone, nous laisse avec une voiture pratiquement identique à ce que nous avions déjà, avec des modifications dans le détail. Les blocs optiques avant intègrent de nouveaux feux de jour à technologie LED. Les feux arrière changent très légèrement, de nouvelles mailles sont ajoutées aux prises d'air, et de nouvelles couleurs apparaissent.

La grande nouveauté se trouve dans l'habitacle, où un nouveau système d'infodivertissement à écran tactile fait ses débuts, y compris "MirrorLink", pour vous permettre de visualiser les applications de votre téléphone portable sur le tableau de bord de la voiture, quelque chose qui est vraiment en demande dans la clientèle actuelle du segment B. L'écran tactile va jusqu'à 6,5 pouces, selon la version, et servira à remédier à l'un des points faibles de l'actuelle Ibiza, dont la radio et le système d'infodivertissement étaient inchangés depuis... depuis 2008, pas moins (bien qu'il ait été complété par des navigateurs TomTom avec un support spécifique sur le tableau de bord).


La climatisation est également mise à jour, bien qu'elle soit toujours mono-zone. Il y a un nouveau volant multifonction, et les nouvelles aides à la conduite arrivent en masse, comme le détecteur de fatigue au volant. Il existe un système de freinage automatique " multi-collisions " pour éviter les blessures en cas de chocs arrière multiples, mais pas de freinage automatique anti-collision pour les collisions en ville, ni d'assistance au maintien dans la voie.

En ce qui concerne le châssis, SEAT introduit un nouvel amortissement actif et de nouveaux réglages pour l'Ibiza, et propose en option un système de "profils" de conduite, ce qui permet d'avoir un amortissement souple, une direction très assistée et un accélérateur progressif dans un programme de confort, ou de tout radicaliser dans le programme dynamique.

En termes de moteurs et d'autonomie, la Cupra disparaît, comme prévu. Les exigences actuelles d'homologation m'avaient déjà fait dire que le 1.4 TFSI de 180 ch de l'Ibiza la plus sportive ne pourrait plus être vendu au-delà de septembre prochain. SEAT a mis à jour l'ensemble de sa gamme de moteurs pour la rendre conforme à la norme Euro6.

Pour l'instant, il existe trois moteurs à essence de base à trois cylindres d'un litre, le moteur atmosphérique de 75 ch et deux moteurs suralimentés de 95 et 110 ch. Il y aura trois moteurs diesel, un trois cylindres de 75 chevaux (1,4 litre et une consommation moyenne de 3,4 litres) et deux autres quatre cylindres de 95 et 105 chevaux.


Le haut de gamme sera, du moins pour le moment, la FR, qui conserve le 1.4 TFSI, désormais avec une désactivation intelligente de deux cylindres en fonction des besoins, et offre 150 chevaux aux roues avant. Y aura-t-il une nouvelle Ibiza Cupra ? Le fait que l'Ibiza actuelle ait encore deux saisons à courir nous fait douter. SEAT dépensera-t-elle de l'argent pour investir dans une Cupra avec une nouvelle mécanique ?


Volkswagen a déjà montré que c'était possible, avec la Polo GTI 1,8 litre suralimentée, mais il reste à voir si cette mécanique se retrouve dans une Ibiza Cupra, qui sera présentée au Salon de Francfort en septembre prochain.

Ajouter un commentaire de Nouvelle SEAT Ibiza 2015
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.