pistonudos.com

Holden Commodore, une autre victime de la mondialisation


Ce sont les Australiens amateurs de hautes performances qui le remarqueront le plus. La propulsion arrière et les V8 seront remplacés par - au mieux - des V6 et une transmission intégrale. Les versions plus grand public utiliseront la traction avant et des moteurs à quatre cylindres. C'est déjà la norme par ici, mais ce sera un peu un choc là-bas.

La Commodore est fabriquée en Australie depuis 1978, et la génération actuelle (VF) a été exportée aux États-Unis sous le nom de Chevrolet SS, et au Royaume-Uni sous le nom de Vauxhall VXR8. En raison de la conduite à droite, il n'y avait pas de version Opel, et avec les taxes automobiles qui sont si répandues sur le continent - et le prix élevé à l'exportation - l'Insignia OPC était suffisante pour nous. C'est une honte de perdre la "biodiversité", mais c'est ainsi que va ce métier.


La même chose va arriver à la Ford Falcon australienne, car toutes les usines du pays vont fermer dans quelques mois. Les derniers à partir sont General Motors, Ford et Toyota, et avant cela Mitsubishi. L'Australie fait partie de ces pays du premier monde où il fait si bon vivre qu'il n'est plus intéressant de produire des voitures. Holden devient une marque entièrement constituée de voitures rebrandées provenant d'autres pays. Quant aux modèles plus locaux, comme les UTE (pick-up à base de berline), ils vont probablement disparaître.

La recréation numérique de RM Car Design n'a pas vraiment l'air mauvaise, et elle anticipe certaines caractéristiques stylistiques de l'Insignia Grand Sport, la berline. En termes de technologie et d'équipement, l'Insignia/Commodore sera bien mieux équipée que son prédécesseur, compte tenu de tous les gadgets technologiques du modèle allemand. Mieux équipée, plus économe en carburant, plus rationnelle... mais moins australienne, avec moins de caractère et moins d'histoire. Le prix de la dernière Commodore VF avec moteur V8 sera très intéressant à moyen et long terme.


Ajouter un commentaire de Holden Commodore, une autre victime de la mondialisation
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.