pistonudos.com

Volkswagen Up ! GTI, une réalité d'ici la fin 2017

Pour le bébé de la gamme, il y aura non seulement une version électrique améliorée, mais aussi une GTI. La puissance et les données techniques sont inconnues, mais il est tout à fait raisonnable de penser à un 1.0 TSI pressé à au moins 110 ch. Étant donné qu'elle utilise déjà des moteurs trois cylindres d'un litre, c'est le plus facile à glisser dans la baie, bien qu'il soit également logique d'utiliser le 1.4 TSI ou le nouveau 1.5 TSI EVO. En visant haut, il pourrait avoir jusqu'à 150 ch.


Dans le segment A, les modèles les plus puissants disponibles sont l'Abarth 595 et l'Opel Adam S. Nous avons testé cette dernière il y a quelques mois et c'est la voiture la moins chère avec 150 ch sur notre marché, l'équivalent Abarth est la 595 1.4 T-Jet (ni Turismo, ni Competizione, ni Pista). Un cran en dessous, nous avons la Fiat 500S, la smart BRABUS et la Renault Twingo GT. Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'un petit segment, même en volume.

La petite plateforme de Volkswagen peut sûrement supporter 150 ch sans problème. Après le dernier restylage, le Up ! est disponible avec deux moteurs à aspiration naturelle : le 1.0 MPI (60 et 75 ch) et le 1.0 TSI (90 ch). Dans tous les cas, la boîte de vitesses est à cinq rapports, également dans la version automatique. La vie utile de l'utilitaire peut être étirée jusqu'à presque 2020, son successeur, qui existera, peut déjà recevoir le MQB dans sa version courte.

Nous terminons par un flashback, l'idée n'est pas nouvelle. Le prédécesseur de la Up ! était la Lupo, qui a reçu en 2000 une version routière haute performance après la sortie d'une version à coupe unique. La Lupo GTI était équipée d'un moteur 1.6 16v qui produisait 125 ch, un bon chiffre pour l'époque et compte tenu du fait que les turbos n'étaient pas si à la mode.


Au km77, ils l'ont décrite comme stable dans les virages, mais dure sur la suspension, avec de bonnes performances et une boîte de vitesses à six rapports -nouvelle en 2001- très efficace. En revanche, elle était bruyante, manquait de détails de finition et les freins étaient un peu tendus dans une utilisation exigeante. Elle disposait déjà du contrôle de stabilité, ce qui n'est pas courant dans le segment A et encore moins il y a 17 ans. Il est évident que la GTI Up ! aura l'ESP, principalement parce qu'il est obligatoire, et on s'attend également à ce qu'elle ait une suspension dure, une image plus agressive et un facteur émotionnel plus important.

Avant la fin de l'année, elle pourrait être en production, elle sera probablement présentée au salon de Francfort, le grand salon de l'automobile au début de l'automne. Je parie que Volkswagen va presser le 1.0 TSI au lieu d'utiliser un plus gros moteur, ce qui le rapprocherait davantage des Renault et des smart que des Opel et des Abarth. En ce qui concerne le prix, il est fort probable qu'il se situe dans le haut de gamme, quel que soit le moteur utilisé.


Et qu'en est-il de l'hypothétique Citigo RS ou Mii FR ? Pour l'instant, il s'agit de possibilités théoriques.

Ajouter un commentaire de Volkswagen Up ! GTI, une réalité d'ici la fin 2017
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.