pistonudos.com

Une Ferrari 335 S a été vendue aux enchères pour 32 millions d'euros.

La Ferrari 250 GTO de 1962, vendue aux enchères l'année dernière au concours d'élégance de Pebble Beach, est encore plus chère. Notre protagoniste a été vendu à Paris, lors de la vente aux enchères Artcurial del Rétromobile. Elle était entre les mains de la même personne depuis 46 ans, le collectionneur Pierre Bardinon, qui la conservait avec une cinquantaine de Ferrari de course.

Lui et ses trois frères ont été construits entre 1957 et 1958, destinés uniquement à la compétition, ils ne peuvent donc pas circuler sur les routes publiques. Il est remarquable qu'une si vieille voiture dispose déjà de 390 ch grâce à un moteur V12 3.8, et puisse atteindre 300 km/h (186 mph). Cette vitesse était complètement absurde à l'époque, même pour une voiture de course. Ce n'est pas pour rien qu'elle a été la première voiture à dépasser les 200 km/h au Mans, soit 203,015 km/h exactement.


L'histoire de la 335 S #0674

Ses premiers pilotes sont Peter Collins et Maurice Trintignant, qui participent aux 12 heures de Sebring en mars 1957. Cette année-là, Jean Behra et Juan Manuel Fangio ont gagné, au volant d'une Maserati 450S. La Ferrari arrive en sixième position, devant le duo formé par Alfonso de Portago et Luigi Musso, également en compétition avec Ferrari, avec une 315S.

En mai de la même année, il participe aux Mille Miglia, avec Wolfgang von Trips sur le dos, et termine deuxième. Son coéquipier, Alfonso de Portago, a été victime d'une explosion alors qu'il était en troisième position, a perdu le contrôle de la voiture et s'est écrasé dans la foule, emportant neuf spectateurs avec lui, se tuant ainsi que son copilote, Edmund Nelson, dans l'accident. C'était aussi une 335 S.


En raison de cet accident, il n'a pas participé aux 24 heures du Nürburgring, les enquêteurs ont saisi cette 335 S et une autre.

Lors des 24 heures du Mans, Mike Hawthorn n'a pas eu de chance, car il menait la course et le moteur est tombé en panne après 56 tours de course. Lors de cette course, la cylindrée avait été portée à 4,1 litres. Pour la première fois, le temps au tour est inférieur à quatre minutes. Le 11 août 1957, il participe au GP de Suède, les 6 heures de Kristianstad, et termine quatrième avec Hawthorn et Musso, après avoir subi un incendie.

Nous nous rendons à la dernière course du championnat, le GP du Venezuela (3 novembre 1957). Maserati et Ferrari se disputaient le championnat des constructeurs, mais la compétition a été très malchanceuse. Ferrari a fait un carton plein, plaçant quatre voitures aux quatre premières places, donnant le championnat à la marque de Maranello. Peter Collins et Phil Hill, avec une 335 S, ont gagné. La #0674, qui avait terminé deuxième avec Hawthorn et Musso, est retournée en Italie, où elle a reçu une nouvelle partie avant et un moteur plus moderne, une Tipo 141 au lieu d'une Tipo 140.

Elle a été acquise par Luigi Chinetti, premier importateur de Ferrari aux États-Unis, et fondateur de la North American Racing Team. Sir Stirling Moss a concouru avec elle, lors du GP de Cuba 1958, une course remportée par le Britannique. Il a été utilisé dans des concours mineurs dans la région, jusqu'à ce qu'il soit acquis en 1960 par Robert N. Dusek, un architecte de Pennsylvanie, qui l'a ensuite vendu à M. Bardinon en 1970.


Le destin de cette voiture aurait pu être la ferraille, car elle était dépassée pour les futures compétitions. En 1981, il a été entièrement restauré en Italie, en récupérant le nez d'origine. À moins que la bulle Ferrari de cette époque n'éclate, si son nouveau propriétaire décide de la vendre, il ne perdra certainement pas d'argent. Vous trouverez de nombreuses photos de la voiture en question, tant historiques qu'actuelles, sur le site web d'Artcurial. En guise de résumé, nous avons également une vidéo dans laquelle nous verrons la voiture en action... dans ses premières années :

Ajouter un commentaire de Une Ferrari 335 S a été vendue aux enchères pour 32 millions d'euros.
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.