pistonudos.com

Mercedes-Benz Concept EQA

Personne n'ignore que les proportions de l'AQE sont similaires à celles de la Classe A compacte, ce qui m'amène à me demander si le futur modèle de série pourrait partager au moins une partie de la carrosserie avec la prochaine génération de "combustion" de la compacte allemande. En ce qui concerne son architecture, et bien que Mercedes n'ait pas fourni beaucoup de données, nous pouvons supposer qu'elle sera similaire à celle de la Génération EQ Concept présentée l'année dernière.

Au niveau technique, Mercedes annonce un moteur pour chaque essieu, ajoutant une puissance totale de 272 ch et plus de 500 Nm, ce qui lui permettrait d'accélérer de 0 à 100 km/h en 5 secondes.

La batterie - comme cela devient habituel - est située sur le plancher, annonçant une autonomie de 400 km. Mercedes affirme qu'avec seulement 10 minutes de recharge (à une station de recharge rapide), nous pouvons parcourir 100 km supplémentaires. Pas besoin de calculatrice pour savoir que sur un long trajet, nous devrons nous arrêter au moins 10 minutes tous les 100 km, ou 20 tous les 200... D'autre part, et pour plus de commodité, la voiture pourrait être rechargée par induction, sans avoir besoin d'une prise. Petit à petit, les voitures électriques commencent à annoncer des autonomies raisonnables grâce à l'optimisation des batteries et des plates-formes qui les abritent.


Comme cela devient habituel dans les concept-cars électriques, Mercedes a opté pour un design épuré, avec des formes lisses et relativement peu agressives - ce dont je me réjouis -, bien que Mercedes conserve des proportions plus ou moins classiques et un avant avec une calandre "virtuelle" qui sert à maintenir l'image de la marque, et accessoirement, à faire plaisir à nos yeux, habitués depuis plus d'un siècle à voir les calandres avant, nécessaires pour les voitures à moteur thermique, mais inutiles dans les véhicules électriques.


Hormis la calandre virtuelle - qui s'éclaire différemment selon le mode de conduite choisi - le Concept EQA se passe des fausses grilles actuelles et pourtant ses concepteurs ont réussi à obtenir un design frontal heureux et agréable, avec des graphismes intéressants, des lignes qui se croisent et se poursuivent de manière harmonieuse. Notez par exemple la ligne des phares qui a une continuité visuelle dans les feux de jour et la lèvre inférieure.

La vue latérale est fluide et essentielle, légère mais solide à la fois, avec seulement les lignes essentielles du caractère. La vue arrière en revanche est un peu plus anodine, mais toujours propre et emphatique, avec des groupes optiques de formes horizontales et simples, mais très travaillés à l'intérieur.


En résumé, le Concept EQA est cohérent dans son approche, préfigure ce qui sera sans aucun doute une compacte électrique intéressante -mais probablement chère-, et qui aura une esthétique bien différenciée de la gamme à combustion interne, avec une image cohérente avec sa philosophie "verte" et qui, en ces temps de lignes de plus en plus baroques, est rafraîchissante.

Ajouter un commentaire de Mercedes-Benz Concept EQA
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.