pistonudos.com

C'est officiel : le Groupe PSA rachète Opel et Vauxhall.

Le Groupe PSA s'attend à ce qu'Opel dégage des bénéfices en 2020, avec une marge de 2 %, tandis qu'avec General Motors, un retour était attendu pour 2018. En 2026, Opel rapporterait déjà 6 %. Les Américains conservent le centre technique de Turin (GM Powertrain), mais les Français gardent Rüsselsheim, six usines de voitures, cinq usines de composants et ses 40 000 employés. Les fonds de pension sont garantis, GM prend le relais.

Tous les modèles Opel et Vauxhall conçus par General Motors le resteront jusqu'à ce que PSA remplace tout par sa technologie. Cela inclut des modèles comme l'Insignia ou le Mokka X. Déjà les remplaçants de génération seront tous d'origine PSA/Opel. Les synergies en matière d'achats, de production et de R&D devraient permettre d'économiser 1,7 milliard d'euros par an.


En outre, General Motors et ses filiales doivent souscrire des obligations de PSA pour 650 millions d'euros, soit 4,2% du capital du constructeur français, avec une maturité de 9 ans. Après cette période, General Motors quittera le capital de PSA. Cependant, les Américains n'auront pas le droit de s'exprimer ni de voter.

Cette opération n'est pas définitivement close, il reste encore quelques détails et l'approbation des autorités. Au final, l'intégration d'Opel dans PSA en fera le deuxième groupe automobile européen, devant Volkswagen, ce qui est actuellement inatteignable.

Après cette acquisition, PSA/Opel sera le premier constructeur en Espagne.

Bien qu'aucune réduction ou licenciement n'ait été annoncé, personne ne peut les exclure. Dans le cas espagnol, la viabilité de Vigo (PSA) et de Figueruelas (Opel) ne fait aucun doute en raison de leur taille et de leur charge de travail. Villaverde (PSA) est dans une situation beaucoup plus délicate, avec une charge de travail inférieure à 50% (elle devrait être d'environ 80% pour être rentable) parce qu'elle ne produit qu'un seul modèle, le C4 Cactus, et qu'il ne se vend pas aussi bien qu'il le devrait. Maintenant que PSA et Opel combinent 21 sites de production, au moins un d'entre eux va fermer.


Ajouter un commentaire de C'est officiel : le Groupe PSA rachète Opel et Vauxhall.
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.