pistonudos.com

La première Quedadacia, la réunion des propriétaires de Dacia en Espagne, a été convoquée.

Le premier résultat de cette opération a été la première génération de Logan, qui a été présentée au Salon de l'automobile de Paris 2004. La Logan était destinée aux pays émergents et ils n'avaient même pas envisagé de la vendre dans la riche Europe. La surprise a été qu'elle a créé une grande attente et que la marque a réalisé qu'une partie du public demandait ce type de voiture. Face à cette situation, ils ont décidé de le commercialiser avec des ventes discrètes au début mais qui augmentaient considérablement au fil du temps.


La Logan était une berline trois volumes à quatre portes dont le prix de départ était bien inférieur à 10 000 euros et qui, bien que de qualité médiocre et très peu équipée, était un véhicule parfait pour une personne qui souhaite une voiture pour aller d'un point A à un point B sans luxe ni fioritures et à un prix aussi bas que possible.

En 2008 est arrivée la Sandero avec la même philosophie de Logan, ce qui a conduit à une augmentation beaucoup plus importante des ventes de la marque sur notre continent, au point de devenir à plusieurs reprises le leader des ventes en Espagne. Aujourd'hui, la gamme est beaucoup plus complète, avec les secondes générations des modèles Logan et Sandero, ainsi que le Lodgy, le Dokker et le Duster.

Ce dernier connaît un succès très notable dans les zones rurales, où la présence de purs SUV fait défaut, faisant du Duster un véhicule très intéressant pour partir en campagne sans craindre de laisser en chemin de belles moulures chromées ou d'érafler des pneus impressionnants. Tout cela, associé à un prix très compétitif, en fait un modèle très intéressant pour ce type d'utilisation.


L'augmentation des ventes de la marque -et de ses revenus- a contribué à ce que la marque augmente son offre de modèles avec une qualité de construction de plus en plus élevée et des détails qui s'éloignent de l'idée d'une voiture "pourrie". Même les chauffeurs de taxi leur font confiance. Maintenant, elles ne ressemblent plus à des voitures jouets et leurs propriétaires se sentent "chanceux" de les avoir.

Pour donner un exemple de ce dernier point, nous pouvons trouver sur YouTube une chaîne appelée Practical Corner, où un propriétaire de Sandero explique de nombreux détails intéressants sur ce modèle et sur la marque en général. Il existe également le Dacia Club sur Internet (www.clubdacia.es).

Pour les clients qui sont fiers de leur Dacia, la marque a organisé la Quedadacia, qui se tiendra à Madrid au parc d'attractions Faunia le 23 septembre et à laquelle participeront plus de 1 300 personnes. La marque a également créé Comunidacia, une plateforme numérique ouverte au public qui est mise à jour chaque semaine avec de nouvelles vidéos, des conseils et des astuces. En outre, les utilisateurs enregistrés peuvent bénéficier en exclusivité d'offres spéciales.


Cet événement a déjà été organisé dans d'autres pays comme la France, l'Allemagne ou la République tchèque, avec un succès considérable. Chez Pistonudos, nous respectons l'hétérogénéité idéologique des amateurs de voitures, c'est pourquoi nous leur souhaitons de réussir. Même les responsables du marketing de Dacia n'auraient pas pensé à une telle chose il y a 12 ans.

Ajouter un commentaire de La première Quedadacia, la réunion des propriétaires de Dacia en Espagne, a été convoquée.
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.