L'Indianapolis 500 bat le GP de Monaco en termes d'audience.

La pr√©sence du pilote asturien dans l'√©preuve nord-am√©ricaine a √©t√© suivie par pr√®s d'un demi-million de t√©l√©spectateurs, 445 000 pour √™tre exact, avec une part de 3,6 %, selon les donn√©es publi√©es par La Nueva Espa√Īa. Cela signifie que le nombre de personnes qui ont regard√© la course des 500 miles d'Indianapolis a doubl√© le nombre de personnes qui ont regard√© le Grand Prix de Formule 1 de Monaco, dont la part √©tait de 2% avec 212 000 t√©l√©spectateurs. Movistar n'offre pas de donn√©es num√©riques en raison de sa politique de confidentialit√©, nous n'avons donc pas √©t√© en mesure de v√©rifier ces chiffres.


Les deux retransmissions ne se sont pas chevauchées, puisque lorsque la course américaine a commencé (18h00 en Espagne), le GP de Monaco était déjà terminé.

L'√©mission proposait une avant-premi√®re d'une heure depuis le Movistar Stadium avec quelques experts comme Cristobal Rosaleny ou Toni Cuquerella, pour laisser place √† la course en int√©gralit√© avec les journalistes Noemi De Miguel et Jose Antonio Ponseti, pr√©sents sur l'asphalte de l'Indianapolis Motor Speedway. Il s'agissait d'une √©mission en direct de plus de quatre heures o√Ļ vous pouviez suivre la course dans son int√©gralit√©, avec une attention particuli√®re pour " nos " pilotes Fernando Alonso et Oriol Servi√†.

La diffusion des 500 Miles d'Indianapolis a √©t√© l'√©mission en direct la plus regard√©e sur la cha√ģne n¬į0 depuis son lancement, concurren√ßant de pr√®s les grands √©v√©nements sportifs tels que le Superbowl, le NBA All Star, les classiques RMA-BCN ACB, etc... Les 500 Miles d'Indianapolis sont la deuxi√®me √©mission en direct la plus regard√©e depuis l'ouverture de la cha√ģne, seulement d√©pass√©e par la finale du tournoi de basket-ball Copa del Rey. Ce chiffre est d'autant plus significatif qu'il s'agit d'une variante du sport automobile peu connue du grand public en Espagne. Comme nous l'avons vu il y a quelques ann√©es dans la "premi√®re classe", l'arriv√©e de Fernando Alonso dans la comp√©tition a suscit√© l'int√©r√™t de nombreux fans. C'est un fait que, jusqu'√† son arriv√©e, ni la F1 ni l'Indycar n'ont eu autant d'adeptes.


L'Indianapolis 500 bat le GP de Monaco en termes d'audience.

Le #0 √©tait le leader incontest√© de cette tranche horaire sur la plateforme devant le reste des cha√ģnes, y compris les cha√ģnes g√©n√©ralistes.

Par co√Įncidence, la minute d'or de la diffusion a co√Įncid√© avec la panne de moteur de Fernando Alonso et son abandon de la course, ce qui indique le grand nombre de fans qui ont suivi l'√©volution de l'√©v√©nement dans son int√©gralit√©.


Du point de vue des réseaux sociaux, le hashtag #IndyMovistar a été la première tendance sur Twitter pendant une grande partie de la course et après celle-ci. Les statistiques sociales du hashtag montrent, selon Movistar+, qu'au cours des sept jours précédant l'événement, plus de commentaires ont été faits que tout autre hashtag lié au contenu de la plateforme en 2017.

ajouter un commentaire de L'Indianapolis 500 bat le GP de Monaco en termes d'audience.
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.