pistonudos.com

BMW M140i et M240i, le six cylindres encore plus serré

Les M135i et M235i disparaissent pour faire place aux M140i et M240i

Le moteur 3,0 litres turbocompressé est nouveau, issu de la famille B58, et remplace le N55 monoturbo. En pratique, il gagne 14 ch et délivre un couple maximal de 500 Nm entre 1 500 et 4 500 tr/min. Elle égale la puissance délivrée par la Série 1 M Coupé (E82), mais avec des performances légèrement améliorées. Selon les données techniques du constructeur, l'accélération de 0 à 100 km/heure s'améliore de 0,3 seconde par rapport à la génération précédente, tout en réalisant une légère réduction de la consommation, de 7%.


BMW n'a pas détaillé ce qui a été fait pour obtenir cette réduction. L'homologation se situe dans une fourchette de 7,8 à 8,4 l/100 km, selon la carrosserie (le Cabrio pèse plus et consomme plus). Vous pouvez opter pour une boîte manuelle à six vitesses (uniquement avec la propulsion arrière) ou une boîte automatique à huit vitesses. Si nous choisissons la seconde solution, non seulement nous dépensons un peu moins, mais la performance s'améliore un peu. Dans tous les cas, il paie une taxe d'immatriculation de 9,75 %, car la réduction n'est pas suffisante pour abaisser le tronçon.

La boîte de vitesses manuelle est dotée d'une fonction d'adaptation du régime pour des changements de vitesse plus souples... et cela prolonge la durée de vie de l'embrayage. Les premières versions du 3.0 turbocompressé qui a fait ses débuts dans la Série 3 (335i E92) n'étaient pas disponibles avec une boîte manuelle car on craignait pour la vie de l'embrayage dans certaines mains. Quant aux quatre roues motrices xDrive, elles accélèrent plus vite malgré l'engraissement logique, car elles ont une meilleure traction.


Sinon, il n'y a pas de changement digne d'être mentionné. Les M140i et M240i, dans l'une ou l'autre de leurs carrosseries (3p, 5p, coupé et cabriolet), disposent de série de la suspension abaissée de 10 mm M Sport, de jantes M de 18 pouces à doubles rayons, de freins renforcés, d'une direction à assistance variable, d'un pack aérodynamique M et de coques de rétroviseurs grises. À l'intérieur, vous trouverez des sièges en Alcantara avec surpiqûres contrastées bleues, un volant M et des pédales/repose-pieds en aluminium.


Grâce à l'existence de ces moteurs, nous acceptons qu'il puisse y avoir des versions trois cylindres pour les versions d'entrée de gamme, même si cela ne nous plaît pas beaucoup. La Série 1 est toujours la seule compacte à trois et cinq portes du marché à disposer d'une propulsion arrière, jusqu'à ce qu'elle soit supprimée et remplacée par une traction avant. La Série 2 semble être "sauvée", pour l'instant.

Ajouter un commentaire de BMW M140i et M240i, le six cylindres encore plus serré
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.