pistonudos.com

A quel point les Dodge SRT Hellcat sont-elles dangereuses ?


Plus de 700 chevaux pour une voiture de tourisme, c'est beaucoup de chevaux, quel que soit le point de vue. Il s'agit d'une puissance énorme et excessive, quelle que soit la façon dont on la considère pour une conduite légale. Je ne vois pas beaucoup de situations dans lesquelles il serait justifié de conduire autant de destriers mécaniques sur la voie publique. Je pensais qu'il serait souhaitable d'avoir une clé pour limiter les performances dans l'utilisation quotidienne, mais cela existe déjà, avec quelques clés la puissance est limitée à 500 cv. Je pense toujours que c'est trop.


L'usine qui dessert ces voitures n'atteint pas le rythme que le marché exige, et il y a eu des cas de sur-commande, ou comment dire de surbooking (en anglais tout est plus fin). En d'autres termes, on fabrique moins de SRT Hellcats qu'on ne pourrait en vendre, et le constructeur se paie donc le luxe de limiter les ventes aux personnes qui ont un peu mieux la tête que la normale. On dirait qu'ils ne sont pas sur le point de le faire.

L'une des actualités récentes à New York était la Jeep Grand Cherokee Trackhawk, ou en d'autres termes, le moteur SRT Hellcat transplanté dans un "SUV de course". Un des communiqués de presse de Dodge faisait une comparaison entre l'accélération des grandes supercars et cette chose. La comparaison n'est plus exacte au premier virage, où la physique remet tout le monde à sa place, ou hors de la piste. Le plan marketing de ces voitures pourrait être un peu plus responsable.

Je vais commenter brièvement quelques coupures de presse (les photos sont dans l'ordre) :


  • Fin 2014, une Challenger SRT Hellcat verte s'est écrasée dans le Colorado. Le conducteur, âgé de 34 ans, a perdu le contrôle de son véhicule vers 20h00, et a fini contre un arbre. Ça ne faisait pas une heure qu'il l'avait entre les mains, il venait de quitter un concessionnaire.
  • Quatre jeunes de Kansas City (16-19 ans) ont volé une Charger SRT Hellcat et une Challenger SRT Hellcat. En moins d'un kilomètre, ils avaient déjà fait exploser trois voitures, attrapé trois des petits voleurs et un s'était enfui. Deux des voitures sont détruites.
  • Il y a une Challenger SRT Hellcat à vendre qui n'a même pas atteint les 30 kilomètres et qui a besoin d'une reconstruction assez intensive. Le vendeur ne donne pas de détails sur ce qui s'est passé, et il est probable que la voiture n'a pas subi ces dommages alors qu'elle était en marche (mais garée/transportée).

Le seul point commun que l'on retrouve est que ces voitures ont été accidentées très rapidement, mais on ne peut pas en déduire que les SRT Hellcat se tapent la tête partout. Oui, elles sont plus dangereuses que la normale, mais il existe des voitures plus dangereuses. Si Dodge (ou FCA par extension) peut vraiment choisir ses clients, il est peut-être temps de le faire. Avec un peu moins de mauvaise presse, les propriétaires responsables peuvent certainement bénéficier de primes d'assurance moins élevées.


Il est évident que même le meilleur choix de clients ne peut empêcher les voleurs de prendre des voitures sur le terrain du concessionnaire, mais le résultat aurait pu être exactement le même si ces enfants ont eu la chance d'avoir plus de 65 000 dollars en poche (chacun). Elles sont chères, mais pas inaccessibles, en fait, combien de voitures ont cette puissance pour ce prix ? Pas beaucoup, vraiment.

Ajouter un commentaire de A quel point les Dodge SRT Hellcat sont-elles dangereuses ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.