pistonudos.com

Porsche 718 Boxster et 718 Boxster S

Seuls le coffre, le pare-brise et le capot sont identiques ; tout le reste a été revu.

La gamme est divisée en deux modèles, le 718 Boxster et le 718 Boxster S. Visuellement, ils se distinguent facilement par des prises d'air plus grandes, des phares bi-xénon avec feux de jour à LED (100% LED en option), des poignées de porte intégrées à la carrosserie, de nouvelles jantes en alliage et des feux arrière à effet 3D. Entre les deux se trouve une bande où est intégré le logo Porsche. Les pneus sont de 19 pouces, mais peuvent être de 20 pouces en option.


Le nom provient d'une famille de voitures de sport vendues entre la fin des années 50 et le début des années 60, équipées de moteurs à quatre cylindres. Les différentes versions présentent des différences notables, en fonction des règlements des concours pour lesquels elles ont été préparées. Les modèles de l'époque étaient plus petits, 1.5-1.6, avec quatre arbres à cames et quatre carburateurs Weber. Les nouveaux, évidemment, sont à injection directe d'essence.

Nouveaux moteurs boxer à quatre cylindres

Le Boxster 718 est équipé d'un moteur 2.0 de 300 ch et d'un couple maximal de 380 Nm. Il est donc plus puissant que le Boxster S 3.4 qui l'a précédé. Dans le meilleur des cas - avec la boîte de vitesses PDK et le pack Sport Chrono - elle accélère de 100 km/h en 4,7 secondes (0,8 de moins). Ce moteur est doté d'un turbocompresseur à géométrie fixe et délivre 100 Nm de plus que le 2.7 atmosphérique entre 1 950 et 4 500 tr/min. Sa consommation d'essence est de 6,9 l/100 km, soit un litre de moins.


La 718 Boxster S, quant à elle, est équipée d'un moteur 2.5 plus gros, comme le premier moteur de la Boxster (986) de la première génération. Grâce au turbo à géométrie variable, il délivre 350 ch et 420 Nm de couple maximal, dans la même gamme que le moteur d'entrée de gamme. Elle est supérieure à la Boxster GTS, atteignant 100 km/h en 4,2 secondes (0,6 de moins), également dans le meilleur des cas. L'homologation est également très raisonnable, avec 7,3 l/100 km d'essence (0,9 de moins).

La vitesse maximale du 718 Boxster est de 275 km/h, tandis que le 718 Boxster S atteint 285 km/h. De série, la boîte de vitesses est une boîte manuelle à six rapports, avec en option la boîte à double embrayage robotisée PDK à sept rapports.

Étant donné qu'avec la boîte PDK, il n'y a pas toujours un rapport idéal pour les conditions de conduite, ils ont mis au point un système appelé "rapports virtuels", qui engage partiellement les embrayages de deux rapports adjacents pour simuler un rapport intermédiaire. Il reste à voir comment cela affectera la durée de vie des embrayages, même s'il est bon de rappeler qu'ils sont en bain d'huile. Dès qu'une forte accélération est demandée, un seul rapport est engagé avec un seul embrayage. Cette fonction était déjà nouvelle sur la 911 Carrera et la 911 Turbo.

Comme c'est bien ! Si la consommation diminue, les prix baisseront également en raison de la baisse des taxes, n'est-ce pas ? Être un rabat-joie. Le 718 Boxster coûte 56 938 euros, et le 718 Boxster S 72 487 euros. C'est pratiquement la même chose que ce que Porsche demandait pour les Boxster et Boxster S, il n'y a pas d'économie, mais la vérité est que vous gagnez en puissance et aussi en équipement. Nous ne sommes pas perdants, en somme.


Le constructeur affirme avoir " totalement " revu le châssis, avec des performances améliorées en virage. La direction est 10 % plus directe qu'auparavant. Les freins sont plus efficaces, sans que Porsche ne précise de quoi il s'agit exactement. Le pack Sport Chrono, en plus des trois modes déjà présents - Normal, Sport et Sport Plus - ajoute l'Individuel pour le mettre au goût de l'utilisateur.

Des modifications ont également été apportées au système de suspension adaptative, appelé Porsche Active Suspension Management (PASM). Elle peut être commandée avec un abaissement de 10 mm et, dans le cas de la 718 Boxster S, également avec un abaissement de 20 mm. Porsche a voulu rendre plus perceptible la différence entre le mode confort et le mode sport.


Un intérieur amélioré et plus communicatif

La principale nouveauté est le tableau de bord et le Porsche Communication Management (PCM), qui est livré de série. Il offre la connectivité Bluetooth avec les téléphones mobiles, avec en option des fonctions de navigation avec reconnaissance vocale, ainsi que le pack Connect Plus pour l'accès à Internet et aux services connectés. Avec le Sound Package Plus, la puissance du système audio passe à 110W.

Une autre nouveauté, pour les boîtes automatiques uniquement, est le bouton "Sport Response", inspiré de la course automobile. Il est utilisé pour modifier les programmes de réponse du moteur et la boîte de vitesses elle-même. Il est situé sur le volant, en position sud-est. D'ailleurs, le volant ressemble à celui de la nouvelle 911.

Le lancement commercial aura lieu le 30 avril, après le salon automobile de Genève et le salon automobile de New York.

Ajouter un commentaire de Porsche 718 Boxster et 718 Boxster S
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.