pistonudos.com

Peugeot 308 R Hybride

La Peugeot 308 S est un modèle fabriqué en Chine et destiné au marché chinois, disponible en version bicorps et break SW. Cependant, le public se souviendra de Peugeot lors de ce salon pour la présence de la 308 R Hybrid, une création Peugeot Sport de 500 ch et 730 Nm.

Esthétiquement, dire que la partie avant est agressive serait un euphémisme, avec ses deux énormes prises d'air frontales, la 308 R Hybrid est très bad ass. Il est intéressant de noter que, de l'avant, elle me rappelle beaucoup la Volvo S60 Polestar. Pour le reste, on retrouve les codes stylistiques des derniers concept-cars de la marque : un arrière noir mat contrastant avec un ton fort sur le reste de la carrosserie (un bleu français en l'occurrence) et des ailes évasées. À l'arrière se trouve le pare-chocs qui reprend les formes des prises d'air comme s'il s'agissait d'extracteurs d'air. A bord, l'habitacle comporte quatre sièges et une console centrale qui sépare l'habitacle en deux sur toute sa longueur.


Côté mécanique, Peugeot Sport nous a fait grincer des dents. La 308 R Hybrid est équipée d'un moteur à essence 1.6 THP 4 cylindres de 270 ch combiné à deux moteurs électriques de 85 kW (115 ch). Chaque essieu est équipé d'un moteur électrique. L'ensemble des moteurs est associé à une transmission automatique à 6 vitesses.

Elle parvient à couvrir le 0-1 000 m en 22 secondes, c'est presque aussi rapide qu'une Porsche 911 Carrera GTS (celle-ci le fait en 21,8 secondes).

Grâce à son couple énorme (730 Nm, rappelons-le) et à sa transmission intégrale de facto, elle fait le 0-100 km/h en 4 secondes et le 0-1000 m en seulement 22 secondes. Pour vous donner une idée, le 1 000 m en 22 secondes est 0,2 seconde plus lent que le temps d'une Porsche 911 Carrera GTS et est 1,1 seconde plus lent que le temps d'une Mercedes AMG GT S dans le même exercice... Et comme la 308 R Hybrid est une hybride rechargeable, Peugeot annonce des émissions de seulement 70 g/km. (Ouais, c'est ça...).


Aussi impressionnants que soient ces chiffres, l'architecture finale de la 308 R Hybrid prouve qu'il s'agit d'un concept car. Malgré un rapport poids/puissance très flatteur de 3,1 kg/ch, Peugeot admet que la répartition des masses est de 60% sur l'essieu avant et 40% sur l'essieu arrière. La batterie lithium-ion de 3 kWh est située à l'arrière, sous les deux coffres arrière, là où se trouve normalement le réservoir de carburant de 50 litres. Il a été déplacé dans le coffre, au-dessus du moteur électrique arrière.

Pour le reste, Peugeot annonce 4 modes de conduite disponibles. Le mode Hot Lap délivre 500 ch et 730 Nm pour réaliser le meilleur temps au tour. Le mode Track " se contente " de 400 ch et 530 Nm, où le moteur thermique et le moteur électrique arrière agissent principalement, le moteur avant se réveillant de temps en temps comme un overboost. Le mode route délivre 300 ch et 400 Nm pour une utilisation sur route. Ici, le 1.6 THP fait l'essentiel du travail, tandis que le moteur électrique arrière est utilisé de manière ponctuelle. Le moteur électrique avant est désactivé en permanence, ce qui constitue un poids mort inutile. Enfin, le mode ZEV (Zero Emission Vehicle) est le mode de conduite purement électrique. Évidemment, avec une batterie de 3 kWh, Peugeot ne dévoile aucun chiffre sur l'autonomie.


Verrons-nous quelque chose de cette 308 R Hybrid dans un modèle de production ? Rien n'est moins sûr. Alors que Peugeot aura une 308 Hybrid Air, a priori l'année prochaine, nous ne verrons pas une version sportive aussi radicale. Nous attendons toujours la confirmation que la 308 R deviendra une réalité commerciale.

Ajouter un commentaire de Peugeot 308 R Hybride
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.