Opel dévoile l'Insignia GSi estate et le Grandland X hybride à Francfort

Le moteur diesel est le même quatre cylindres 2.0 BiTurbo qui a fait ses débuts sur les modèles réguliers il y a quelques jours, avec 210 ch et 480 Nm de puissance, canalisé par un système de transmission intégrale avec vectorisation du couple par le biais d'une nouvelle transmission automatique à 8 rapports. La marque, propriété de PSA depuis le 1er août, affirme qu'il lui faut 7,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, avec une vitesse de pointe de 231 km/h. Selon le cycle NEDC, la consommation de carburant est de 8,9 l/100 km en ville, 6,1 l/100 km sur l'autoroute et 7,3 l/100 km en cycle mixte, tandis que les émissions de CO2 sont évaluées à 192 g/km.


Ceux qui préfèrent un moteur à essence turbocompressé peuvent également commander la nouvelle Insignia GSi Sports Tourer avec le deux litres 260 ch et 400 Nm, qui lui permet de passer de l'arrêt à 100 km/h en 7,5 secondes et de sprinter jusqu'à une vitesse de pointe de 245 km/h.

Les deux modèles se situent 10 mm plus près du sol que les versions normales et bénéficient du châssis FlexRide de série, de roues de 20 pouces chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4S, de freins Brembo de 345 mm et du mode "Compétition", qui peut être activé en désactivant l'ESP.A l'intérieur, vous pouvez vous attendre à des sièges sport avec un grand soutien latéral mais avec le sceau ergonomique d'AGR, ainsi qu'à d'autres détails uniques comme le pédalier en aluminium, le toit noir ou le volant asymétrique qui, avec le pommeau de vitesse, portera le logo GSi dans un habitacle avec cinq sièges spacieux et un coffre de 560 litres de capacité extensible à 1.665.


Les mises à jour visuelles appliquées à la nouvelle Insignia GSi Sports Tourer comprennent de grandes prises d'air chromées à l'avant et un diffuseur arrière, ainsi que de nouveaux sièges sport, un volant gainé de cuir à fond plat et plusieurs autres modifications.

D'autre part, Opel présente ce qui commencera à être sa gamme dans un avenir proche, un engagement dans l'hybridation. Et quoi de moins que de commencer par ce qui sera certainement un best-seller pour la marque : le Grandland X. Pour l'occasion, le SUV de la firme à l'éclair a été baptisé Grandland X Plug-in Hybrid.

Sans donner trop de détails pour l'instant, le PDG d'Opel, Michael Lohscheller, a déclaré que le Grandland X sera le premier d'une série de véhicules hybrides rechargeables.

Faisant appel à la technologie du Groupe PSA, il utilisera probablement le groupe motopropulseur présenté dans le nouveau DS 7 Crossback : le moteur essence 1.6 THP turbo de 200 ch et deux moteurs électriques de 122 ch combinés. Cela donne une puissance totale d'environ 300 ch. Comme nous doutons qu'Opel lance un modèle avec autant de puissance et qu'il puisse voler les ventes de ses proches, le chiffre final pourrait être réduit pour obtenir un produit plus abordable. Cette chaîne cinématique est associée à une batterie lithium-ion d'une capacité de 13 kWh avec laquelle l'Opel Grandland X pourrait parcourir environ 50 ou 60 km sans aucune émission polluante.


Sans connaître plus de détails sur ce modèle, le nouveau SUV d'Opel sera bientôt disponible dans une version diesel et une autre variante équipée d'une transmission automatique à huit vitesses développée par Aisin. Oui, c'est le même que celui utilisé dans des modèles comme l'Insignia ou la Peugeot 308.



Ajouter un commentaire de Opel dévoile l'Insignia GSi estate et le Grandland X hybride à Francfort
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.