pistonudos.com

La Mercedes-Benz Classe E Tout-Terrain arrive, le SUV familial

Ce modèle veut montrer dès sa première impression qu'il est différent de la version berline, en s'appuyant sur le look SUV. Il utilise la même technique de conception que ceux-ci : un design agressif et dynamique avec une petite partie fonctionnelle. En particulier, la partie avant est plus creuse et plus agressive, avec de fausses prises d'air de refroidissement du moteur plus grandes et des détails métalliques sur les pare-chocs, qui ne sont pas des protections du moteur. La voiture est un peu plus haute que la Estate normale, 15 mm de plus à cause de la suspension pneumatique et 14 mm de plus à cause du rayon des pneus plus grand.


Grâce à la suspension pneumatique, sa garde au sol varie de 121 à 156 mm, entre un GLA -134 mm- et un GLK -177 mm- (tous deux sans suspension Off Road).

Un autre détail qui la différencie de la version normale est que l'étoile de la grille est séparée des barres métalliques, celles-ci étant un peu plus épaisses. Les roues sont exclusives en 19", ou 20" en option. À l'arrière, entre les échappements désormais typiques de la marque, on trouve trois indentations, ces formes se retrouvent également sur le côté du véhicule. Enfin, le bas des pare-chocs est en plastique noir qui entoure également les passages de roues, nuançant la couleur du véhicule et lui donnant un air plus offroad. Ces pièces permettent d'éviter les éraflures, tant en ville qu'en tout-terrain.

Le design intérieur est basé sur l'Avantgarde avec des options de style exclusif. Nous soulignons que la banquette arrière est pliable en trois parties 40:20:20 et que l'arrière des sièges peut devenir un centre de communication pour nos smartphones. Les détails qui différencient ce modèle sont certains signes avec le graphisme All-Terrain.


La Classe E Tout-Terrain est équipée du moteur diesel 2,0 litres haute performance utilisé dans le reste de la gamme 220, qui développe près de 100 ch par litre. Pour y parvenir, il utilise notamment l'injection diesel à 2 050 bars et la technique de revêtement des chemises avec le procédé Nanoslide®, utilisé pour la première fois sur le moteur AMG 6.3. Cette technique de revêtement consiste à pulvériser du métal sur l'intérieur des cylindres, créant ainsi une couche de 0,1 à 0,15 mm. Cette couche forme des micropores qui contiennent toujours une petite quantité d'huile. De cette façon, il parvient à réduire de 25% la friction à l'intérieur des cylindres et de 3% la consommation totale.

Une autre caractéristique de ce moteur est qu'il place les éléments de réduction des émissions de gaz directement dans le bloc moteur. De cette façon, le temps de chauffage de ces éléments est réduit et ils peuvent cesser de polluer en moins de temps, car ils atteignent la température de travail plus tôt. Il dispose également d'un double circuit pour le système EGR, pour la haute et la basse pression afin de réduire les gaz et d'optimiser la consommation. La boîte de vitesses utilisée est une boîte automatique à neuf rapports, le constructeur indique qu'elle est rapide et souple et que le nombre de rapports est destiné à optimiser la consommation.

La performance de ce moteur 2.0 est de 194 cv à 3800 RPM, le couple maximum reste constant à 400 Nm de 1600 à 2800 RPM. La consommation, selon le cycle NEDC, est en légère hausse par rapport à la version normale, passant de 4,6 l/100 km à 5,2 l/100 km dans la version All-Terrain, et l'accélération de 0 à 100 km/h est en légère baisse, passant de 7,7 s à 8,0 s.


La suspension, ainsi que le design extérieur, sont les véritables originaux. Mercedes a utilisé son expérience de la série GLE pour ce modèle. La caractéristique la plus remarquable de ce modèle est qu'il peut augmenter sa garde au sol de 35 mm grâce à la suspension pneumatique. Le système comporte trois chambres à air sur l'essieu arrière et deux sur l'essieu avant. La combinaison de celles qui sont gonflées ou non rend le véhicule plus confortable pour les déplacements hors route ou plus rigide pour le tarmac.

Il dispose de cinq modes de conduite sélectionnables, dans lesquels, en plus des paramètres de suspension, les paramètres du moteur, de l'ESP et de la direction varient. Ces modes sont Confort, Eco, Sport, Tout-terrain et Individuel. Les trois premiers sont explicites, nous passons aux deux derniers qui sont les caractéristiques de ce modèle.

  • Tout-terrain : augmente la hauteur de caisse de 20 mm jusqu'à une vitesse de 35 km/h et ajuste tous les autres paramètres pour la fonction tout-terrain. En outre, une image du véhicule apparaît sur l'écran qui indique l'angle de braquage, la position de la suspension pneumatique, du frein et de l'accélérateur ainsi qu'une boussole et les inclinaisons typiques du tout-terrain.
  • En mode individuel, vous pouvez sélectionner séparément les paramètres de la suspension, de la direction et du groupe motopropulseur.

D'autre part, vous pouvez sélectionner manuellement la hauteur maximale de la suspension dans n'importe quel mode sélectionné.


Les caractéristiques de ce modèle le rendront présent lors du choix d'un véhicule pour ceux qui ont besoin d'un véhicule haut de gamme qui quitte sporadiquement la route mais qui y est la plupart du temps, avec un espace plus que suffisant et un design agressif, mais qui ne veulent pas la hauteur et le poids d'un SUV.

Les modèles concurrents sont l'Audi A6 Allroad et le Volvo V90 Cross Country, et on ne les voit pas beaucoup sur les routes espagnoles, mais on les voit dans les pays d'Europe du Nord. S'agira-t-il d'un nouveau succès pour Mercedes et ouvrira-t-il une nouvelle brèche dans le segment des véhicules tout-terrain au détriment des SUV ? Sommes-nous à un point de non-retour ? Nous le saurons à partir du printemps prochain.

Ajouter un commentaire de La Mercedes-Benz Classe E Tout-Terrain arrive, le SUV familial
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.