pistonudos.com

Koenigsegg prépare un moteur sans arbre à cames.


Freevalve est une société qui fait partie du conglomérat Koenigsegg, et qui a une vision d'un moteur qui se passe d'arbres à cames pour le calage du vilebrequin sur les soupapes. Les contrôleurs électroniques remplacent la courroie/chaîne et l'arbre à cames lui-même. Il y a donc moins de pièces à déplacer, moins d'inertie, moins de poids : plus de puissance et moins d'émissions avec la même quantité de carburant, jusqu'à 30 % de gain.


Dans la vidéo, nous pouvons voir comment le système fonctionne. L'unité de contrôle compte sur la rotation du vilebrequin et la position de chaque valve. Les impulsions électriques qui sont envoyées aux contrôleurs entraînent des mouvements d'air et d'huile pour pousser les soupapes. L'ouverture des soupapes d'admission et d'échappement peut être programmée à volonté, à tout moment, tout comme les systèmes actuels d'ouverture variable des soupapes (VVT pour les intimes). En fait, le système permet de facto une désactivation sélective des cylindres.

Ce contrôle absolu des soupapes permet d'affiner la combustion. Pour une charge complète, l'ouverture totale des soupapes d'admission et d'échappement est la solution, mais il existe de nombreuses autres situations : faible charge, charge partielle, moteur froid... Le principal avantage de ce système par rapport à tout autre système VVT est qu'il n'y a pas de lest mécanique appelé arbre à cames. Cela réduit-il la fiabilité ? Eh bien, les arbres à cames ne sont pas exactement fiables à 100%, les composants électroniques de bonne qualité peuvent être tout aussi fiables, sinon plus.

Il s'agit d'un prototype, d'une vision, il faudra attendre un certain temps avant de le voir dans des voitures de série.


Ajouter un commentaire de Koenigsegg prépare un moteur sans arbre à cames.
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.