pistonudos.com

Le battage médiatique autour d'Audi et de la F1


Depuis que Ferdinand Piech a quitté la présidence du conseil de surveillance de VAG, immédiatement les rumeurs d'une entrée d'Audi en F1, rumeurs qui ont été, logiquement, coupées peu après.

Maintenant, ils réapparaissent avec force, après une déclaration faite au sensationnel (à l'extrême) AutoExpress, où Rupert Stadler, le chef d'Audi a reconnu que "sont l'évaluation de la F1, comme beaucoup d'autres compétitions" et que "ne peut pas exclure" que dans cinq ans sont en cours d'exécution là-bas.


Eh bien, les mots semblent dire une chose, mais il faut les contextualiser. L'AutoExpress tirait la langue à Stadler, qui ne pouvait pas dire "non", car on ne sait jamais.

La réalité est qu'Audi, ou VAG, a déjà envisagé l'idée d'entrer en F1 à plusieurs reprises, et a effectué des analyses internes à ce sujet. En fait, la nouvelle réglementation qui nous accompagne en matière de moteurs depuis l'année dernière est née d'une demande expresse de VAG, qui préconisait des moteurs quatre cylindres de 1,6 litre avec turbo à géométrie variable. C'est le veto à l'utilisation du turbo à géométrie variable dans l'essence qui a fait quitter la table à Ingolstadt et le championnat a changé la formule pour les moteurs six cylindres en uve.

Depuis, Audi reste concentré pour briller en endurance (WEC + Le Mans), où il peut faire valoir davantage sa technologie, tout en renforçant sa position en Allemagne avec le DTM, ce qui aura aussi l'avantage de lui permettre d'entrer dans le monde de la course en Asie avec l'unification réglementaire du SuperGT avec le DTM.

Qu'y a-t-il de nouveau dans ces déclarations ? Audi, comme de nombreux autres constructeurs, a toujours des gens qui évaluent l'impact des coûts de nombreux autres championnats. Le Mans est beaucoup moins cher que la F1, et le rapport et la gestion de l'impact médiatique qu'ils en retirent sont très aboutis. Mais cela peut changer, sans aucun doute, comme la F1 peut changer.


Audi étudie toujours ses options futures, mais même si cela sonne comme un moteur ou même un propriétaire pour l'équipe Red Bull, nous ne voyons toujours rien de clair que cela va se produire.


Hamilton a le dessus ❯
Ajouter un commentaire de Le battage médiatique autour d'Audi et de la F1
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.